CAN 2013 : La Zambie tenue en échec par l'Ethiopie

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-01-21T17:38:00.000Z, mis à jour 2013-01-21T18:16:39.000Z

Le tenant du titre a raté son entrée dans la CAN 2013. Neutralisée par une surprenante équipe d'Ethiopie, la Zambie repart de ce premier match avec un seul point au compteur. Une petite déception pour les hommes d'Hervé Renard.

Cinquième rencontre de la CAN et encore un match nul (le quatrième de la compétition). La Zambie, victorieuse lors de la précédente édition, a été tenue en échec par l'Ethiopie (1-1).

Entrée ratée
Ce lundi, le champion en titre entrait en lice dans cette CAN 2013. Pour sa part, l'Ethiopie retrouvait la compétition après plus de trente ans d'absence. Et autant que l'envie était du côté des Antilopes durant cette rencontre. Un brin crispés, les joueurs zambiens n'ont pas réussi à tenir leur rang. Pire encore, les hommes d'Hervé Renard ont failli se faire surprendre par la petite équipe éthiopienne.

Chanceuse Zambie
Dès la vingt-troisième minute de jeu, la Zambie avait pourtant reçu un premier avertissement en concédant un pénalty. Par chance pour le tenant du titre, l'Ethiopien Saladin Said a vu sa tentative repoussée par le portier zambien. A quelques secondes de la mi-temps, l'équipe entrainée par le Français Hervé Renard réussi tout de même à ouvrir le score grâce à Mbesuma. L'attaquant seul dans la surface parvient à ajuster le gardien Tedele.

Courageuse Ethiopie
Menés et réduits à dix (depuis la trente-cinquième minute), les Ethiopiens ne vont pas abdiquer. De son côté, la Zambie maladroite offensivement n'arrive pas à aggraver la marque. Au courage et au mental, l'Ethiopie inscrit finalement le but égalisateur à un peu moins d'une demi-heure de la fin de la rencontre. Un exploit pour l'équipe éthiopienne composé majoritairement de joueurs locaux.

Prochain match du groupe C ce lundi soir. Le Nigeria sera opposé au Burkina Faso. Mardi, la Côte d'Ivoire affrontera le Togo avant le choc entre l'Algérie et la Tunisie.