Dans l'actualité récente

CAN 2017 : Les Fennecs y croient-ils encore ?

Voir le site Téléfoot

Riyad Mahrez   Algérie
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-01-23T11:27:39.177Z, mis à jour 2017-01-23T19:12:11.497Z

Du propre aveu du sélectionneur de l’Algérie, Georges Leekens, il y a peu de chances pour que sa formation accède aux quarts de finale. Mais l’espoir existe bel et bien avant de jouer le Sénégal.

La défaite contre la Tunisie (1-2) a presque éliminé la sélection algérienne de la CAN. Troisième du groupe avec 1 point, c’est un miracle qu’il faudrait pour que les coéquipiers de Mahrez réussissent à se qualifier.

Les stars de la CAN 2017 à suivre :


« Il existe une chance de se qualifier »

Mathématiquement, les trois équipes du Groupe B encore en lice peuvent encore accompagner le Sénégal en quart de finale de la CAN. Si les Lions de la Téranga sont d’ores et déjà qualifiés, l’Algérie, la Tunisie et le Zimbabwe peuvent encore rêver d’un second tour. Mais tout le monde n’a pas les mêmes chances, à l’image de l’Algérie qui n’a plus son destin entre ses mains comme l’a confirmé Georges Leekens en conférence de presse : « On sait bien qu’il n’y a pas de grandes chances. […] Il y a une chance pour se qualifier. Ça ne dépend pas seulement de nous. Ça dépend des autres aussi. Mais le plus important quand tu es professionnel, quand il y a une chance, tu dois prendre cette chance. » 

Pour se qualifier l’Algérie doit en effet commencer par battre le Sénégal et espérer un résultat favorable dans l’autre rencontre.


« Je ne me fais pas de soucis »

Pour passer en quart, l’Algérie doit donc déjà s’imposer contre le Sénégal mais aussi espérer une défaite de la Tunisie contre le Zimbabwe. Les trois nations seraient alors à égalité avec 4 points chacune et c’est à la différence de but que la qualification se jouerait. Avec une meilleure différence de but que le Zimbabwe, les espoirs sont alors permis dans si cette configuration se présentait. 

C’est du moins ce qu’a dit le défenseur Djamel Mesbah en conférence de presse : « On va tout faire pour gagner ce match et après une éventuelle qualification pour les quarts de finale […] les chances sont minimes. Mais quand on est dos au mur, quand on a besoin de cette petite étincelle pour sortir de cette « pseudo crise », et bien on est là, on est fort. Je ne me fais pas de soucis. » Les deux rencontres Sénégal – Algérie et Zimbabwe Tunisie se jouent ce soir à 20 heures.