Dans l'actualité récente

CAN 2017 : ces grands absents qui n’iront pas au Gabon

Voir le site Téléfoot

Gervinho - Côte d'Ivoire
Par Grégoire Duhourcau|Ecrit pour TF1|2017-01-12T17:40:20.622Z, mis à jour 2017-01-12T17:40:40.887Z

Samedi à 17h, le Gabon donnera le coup d’envoi de la CAN 2017 face à la Guinée-Bissau à Libreville. Si Pierre-Emerick Aubameyang, grande star du Gabon et de la compétition, sera bien présent, d’autres joueurs ou équipes manqueront.

Samedi, c’est le grand jour. La CAN va s’ouvrir avec le match entre le Gabon et la Guinée-Bissau (17h) à Libreville. Grande star de la compétition, Pierre-Emerick Aubameyang sera bien là devant son public. Par contre, d’autres manqueront à l’appel.


Le tenant du titre privé de son capitaine

La Côte d’Ivoire tenante du titre après sa victoire en finale aux tirs au but contre le Ghana en 2015, devra faire sans son capitaine. Gervinho, le successeur de Yaya Touré pour porter le brassard des Elephants, ne pourra honorer la sélection ivoirienne de sa présence. Touché au ligament d’un genou en octobre, le joueur du club chinois de Hebei Fortune ne pourra prendre part à la compétition. Malgré son absence, la Côte d’Ivoire a des solutions et demeure parmi les favoris pour la victoire finale.

Le Maroc amputé de Belhanda et Boufal

Sans Younès Belhanda et Sofiane Boufal, le visage du Maroc n’est pas le même. Auteur d’une première moitié de saison tonitruante avec Nice, Belhanda, qui s’est fracturé un orteil dans les dernières minutes de la rencontre face à Bordeaux, dernier match de l’année 2016 pour les Aiglons, ne sera pas du déplacement au Gabon. Un coup dur pour Hervé Renard qui devra également se passer de Sofiane Boufal. Touché à une cuisse, l’ancien Lillois espérait pouvoir faire partie du groupe mais a finalement été contraint à déclarer forfait.

Boudebouz reste à la maison

L’Algérie, de son côté, sera privée du Montpelliérain Ryad Boudebouz. Meilleur joueur du MHSC lors de la première moitié de la saison (7 buts), l’ancien Sochalien a été opéré du ménisque mi-décembre après s’être blessé au genou droit. Les Fennecs pourront toutefois compter sur Riyad Mahrez (Leicester), Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais) ou encore Yacine Brahimi (FC Porto).

Le Congo sans son joueur majeur

L’une des absences les plus notables est celle de Yannick Bolasie. La République Démocratique du Congo, troisième de la dernière édition, devra tout simplement faire sans son meilleur élément. Sérieusement touché aux ligaments d’un genou début décembre, l’ailier d’Everton est forfait. Cédric Bakambu et Dieumerci Mbokani, entre autres, devront tenter de faire oublier l’absence du joueur de 27 ans.

Sans Sakho, c’est  plus compliqué

Perturbé par les blessures depuis le début de la saison, l’attaquant de West Ham, Diafra Sakho, ne fait pas partie du groupe qui défendra les couleurs du Sénégal au Gabon. L’ancien Messin a été opéré du dos et est actuellement en période de convalescence. Les Lions de la Terranga restent toutefois bien armés devant avec notamment Moussa Sow et Famara Diedhiou, le joueur d’Angers.

Deux des trois derniers vainqueurs de la compétition absents

Il n’y a pas que des joueurs qui vont manquer à cette CAN 2017. Certaines équipes font également partie des grands absents. Parmi elles, le Nigeria et la Zambie. Respectivement vainqueurs en 2013 et 2012, deux des trois dernières éditions de la CAN, les Super Eagles et les Chipolopolos n’ont pas réussi à obtenir leur billet pour le Gabon. La Zambie a terminé 3ème du groupe E derrière la Guinée-Bissau et le Congo, également éliminé, tandis que le Nigeria, 2ème derrière l’Egypte avec 5 points dans le groupe G, ne faisait pas partie des deux meilleurs 2èmes.