CAN 2017 : le point avant les quarts de finale

Voir le site Téléfoot

PE Aubameyang avec le maillot des Panthères du Gabon
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-01-26T11:39:39.991Z, mis à jour 2017-01-26T11:41:47.922Z

Plusieurs surprises ont eu lieu pour la Coupe d’Afrique des Nations. Sans la Côte d’Ivoire tenante du titre ou le Gabon, pays organisateur, d’autres surprises sont attendues pour les quarts de finale.

Les 4 groupes de la CAN ont eu leurs lots de surprise. Certaines des nations attendues lors de ce premier tour ont déçu et quittent déjà l’épreuve. Sans les Ivoiriens, les Gabonais ou les Algériens, le spectacle devrait malgré tout être au rendez-vous pour ces quarts de finale.

Les stars à suivre lors de la CAN 2017



Sans le tenant du titre ou le pays organisateur

Le Gabon pensait bénéficier du soutien de son public pour parvenir à accéder aux quarts de finale. Mais tombés dans un groupe relevé, les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang laissent les premières places au Cameroun et au Burkina Faso, premier du groupe A. Le groupe B était justement surnommé le groupe de la Mort avec la présence de l’Algérie, du Zimbabwe, de la Tunisie et du Sénégal. Les deux derniers nommés se qualifient et Mahrez, récemment auréolé du titre de meilleur joueur africain 2016 dit déjà au revoir à la compétition.

Le bilan est le même pour les Eléphants de Côte d’Ivoire. Vainqueurs de la précédente édition et favori de l’épreuve, les partenaires de Serge Aurier n’ont jamais été en mesure de rivaliser avec La République Démocratique du Congo et le Maroc qui joueront les quarts. Le constat est le même pour le Togo d’Adebayor, dernier du groupe. Dans le groupe D la logique a été globalement respectée avec la qualification de l’Egypte et du Ghana, éliminant ainsi le Mali et l’Ouganda.



Des quarts très ouverts

Samedi et dimanche les quarts de finale auront lieu avec les affiches suivantes : Burkina Faso-Tunisie, Egypte-Maroc, Sénégal-Cameroun, et RDC-Ghana. Si le Sénégal et le Ghana ont réalisé un très bon premier tour, difficile de dégager une tendance pour ce week-end. Pour ces matches à élimination directe, les huit équipes vont tout donner, et le spectacle risque d’être au rendez-vous. 

Si Aubameyang et Mahrez (2 buts chacun) ne sont plus là, le Sénégalais Mané de Liverpool ou le Tunisien de Lille Sliti (2 buts tous les deux) peuvent encore s’illustrer. Mais ils devront rivaliser avec le meilleur buteur de l’épreuve jusqu’à présent, le Congolais du FC Astana au Kazakhstan Junior Kabananga auteur de 3 réalisations.