Dans l'actualité récente

CAN - Quarts de finale : le Ghana se propulse en demi

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-02-01T18:32:00.000Z, mis à jour 2015-02-01T19:26:18.000Z

Le Ghana s'est facilement qualifié, face à la Guinée (3-0), pour les demi-finales de la CAN. Il y retrouvera la Guinée-équatoriale victorieux la veille de la Tunisie (2-1 ap).

Les Black Stars confirment leur statut de grand d'Afrique et disputeront pour la cinquième fois d'affilée les demi-finales de la CAN. Opposés à la Guine-équatoriale, la finale leur tend les bras.


Le Ghana est à sa place

Ce dimanche, les joueurs d'Avram Grant n'ont pas tremblé pour venir à bout de la Guinée (3-0), qui n'a pas pesé bien lourd. Un match à sens unique - le premier de ces quarts de finale - qui a sans doute ravivé des regrets du côté du Mali, éliminé jeudi par tirage au sort à la faveur du Syli national. Pour le Ghana, la demi-finale, qu'il disputera pour la cinquième fois consécutive, ne doit être qu'une étape. N'est pas un quadruple vainqueur de la CAN qui veut.


Atsu s'est fait plaisir

Un match à sens unique donc puisque les Black Stars ont pris les commandes des opérations dès la 4e minute de jeu. Un but signé Atsu sur une talonnade géniale d'André Ayew. Sans réaction digne de ce nom, la formation de Michel Dessuyer était de nouveau prise en défaut juste avant la pause. Kwesi Appiah récupérant une passe en retrait manquée de Sankoh pour tromper Yattara (44e, 2-0). La Guinée se trouvait alors en infériorité numérique Sylla étant sorti sur blessure. En seconde période, le Ghana, un pied en finale au vu de sa domination, contrôlait son destin, avant qu'Atsu ne signe un doublé en inscrivant, peut-être, le plus beau but du tournoi. À droite de la surface, l'attaquant d'Everton enveloppait le ballon pour le placer dans la lucarne opposée (61e) et mettre fin au semblant de suspens.


La Guinée tête basse

La Guinée, à la peine durant ce match n'aura donc pas gagné une seule partie dans la compétition. L'aventure se termine de manière abrupte et sans gloire pour une sélection qui ne doit sa présence dans le grand huit qu'à un tirage au sort (aux dépens du Mali) et qui a fait couler beaucoup d'encre. Les troupes de Michel Dussuyer auront tout de même mis un peu de baume au coeur à un pays durement touché par le virus Ebola et leur beau parcours aura au moins eu le mérite de faire découvrir un joueur de la trempe d'Ibrahima Traoré, qui ne restera peut-être pas longtemps à Moenchengladbach.


La demi-finale qui opposera le Ghana à la Guinée-équatoriale aura lieu le 5 février prochain à Malabo (20h).