Carlos Glos Gomez : première polémique du Clasico

Voir le site Téléfoot

Le Clasico espagnol
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-11-30T08:52:16.197Z, mis à jour 2016-11-30T13:49:18.368Z

Désigné pour arbitrer le Clasico de samedi (16h15), Carlos Gomez est déjà sous pression. La nomination de l’arbitre espagnol crée la polémique en Espagne, surtout dans la presse madrilène.

Chaque Clasico écrit sa propre histoire. Mais chaque Clasico est l’œuvre d’une polémique. Généralement la presse espagnole attend que le classique ibérique ait livré son verdict pour s’appuyer sur des faits réel, et dénoncer les éventuelles incohérences qui, admettons-le, sont généralement le fruit de l’homme au sifflet. Mais il arrive qu’avant même le matin du match, certaines controverses voient le jour. Et c’est exactement ce que la nomination de monsieur Carlos Glos Gomez pour arbitrer le prochain Clasico a provoqué de l’autre côté des Pyrénées.

La presse madrilène s’insurge

La nomination de Carlos Glos Gomez pour arbitrer le clasico de samedi entre le FC Barcelone et le Real Madrid ne semble pas faire l’unanimité en Espagne. De l’autre côté des Pyrénées, la Liga vit au rythme de la presse madrilène et catalane. Les médias suivent au plus près le quotidien de leur club respectif, le défendent et le critiquent au gré de l’actualité. Lorsqu’un arbitre jugé trop favorable à l’adversaire est nommé pour le clasico, il ne faut donc pas attendre bien longtemps avant de voir une déferlante de critique dans les journaux. Et les médias madrilènes, et notamment Marca, reprochent à Carlos Glos Gomez un arbitrage trop défavorable au Real Madrid par le passé. Le quotidien rappelle que l’arbitre espagnol avait exclu Ricardo Carvalho en 2010, puis kaka en 2012, sans préciser si cela était justifié ou non. Les médias de la capitale espagnole se souviennent également que ce même arbitre avait refusé deux penalties à Karim Benzema et Cristiano Ronaldo lors d’un match face au FC Valence en 2012. La presse catalane elle, n’a pas réagi à la nomination de l’arbitre espagnol.

Le chat noir de Zidane ?

Si la presse catalane ne semble pas se soucier de la désignation de l’arbitre du clasico, c’est peut-être parce que le FC Barcelone n’a jamais perdu lorsque Monsieur Carlos Glos Gomez était au sifflet. Contrairement aux Blaugranas, Zinedine Zidane a déjà connu la défaite sous la direction de cet arbitre, puisque la seule défaite en Liga de l’entraineur français en 2016 remonte au choc contre l’Atlético Madrid (1-0 le 27 février dernier), arbitré par l’Espagnol. A n’ne pas douter, Carlos Glos Gomez ne porte visiblement pas chance aux joueurs de Florentino Pérez. Mauvais présage pour Zinedine Zidane ou occasion d’inverser la tendance ? L’histoire du prochain clasico apportera la réponse.