Dans l'actualité récente

Carton d'Arsenal, triplé de Van Persie et but de Thierry Henry

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-02-04T16:09:00.000Z, mis à jour 2012-02-04T16:17:38.000Z

Pas franchement perturbé par le froid, Arsenal a étrillé Blackburn 7 buts à 1. L'occasion pour Robin Van Persie d'inscrire un triplé, et pour Thierry Henry de marquer à nouveau à l'Emirates Stadium...

8ème de Premier League, à 5 points de Chelsea et de cette 4ème place qui fait désormais figure d’objectif pour Arsène Wenger et ses gunners, Arsenal n’avait pas le droit à l’erreur cet après-midi face à Blackburn. Et ce par 2°C…



Loin d’être frigorifiés, les canonniers ont entamé ce match pied au plancher : bien lancé par le Français Coquelin, Walcott trouve Van Persie d’un habile centre en retrait pour un but facile, après 80 secondes de jeu. Mais Arsenal s’engourdit, et Blackburn égalise à la demi-heure de jeu d’un superbe coup-franc de Pedersen. Un but qui va, malheureusement pour les visiteurs, réveiller le capitaine Robin Van Persie et ses hommes : 38ème minute, nouveau centre en retrait d’un Walcott retrouvé pour RVP, 2-1.




Et les gunners, cette fois-ci, ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Van Persie trouve le jeune Alex Oxlade-Chamberlain d’une passe lumineuse pour le 3-1 et son premier but avec Arsenal (40ème). Dépassé, Gaël Givet tacle le capitaine londonien les deux pieds décollés, et doit rentrer aux vestiaires (43ème). Vermaelen, défenseur central reconverti latéral gauche depuis quelques matches, trouve le poteau de la tête avant la mi-temps.




Au retour des vestiaires, la pluie d’obus reprend de plus belle: Arteta envoie au fond des filets un corner mal dégagé (51ème), Walcott fait un festival à droite et trouve AOC pour son doublé (54ème), avant que Van Persie envoie proprement au fond des filets une belle offrande de Coquelin (61ème). 6-1, l’addition est corsée, mais Thierry Henry, gourmand, y ajoute le digestif à la 93ème minute, suite à un contre joué à deux avec… Van Persie.



Outre la réussite d’Henry, légende vivante, les supporters d’Arsenal retiendront sans doute la virtuosité de Van Persie (3 buts, 2 passes décisives), la forme de Walcott (3 passes décisives) et le génie précoce d’Alex Oxlade-Chamberlain (18 ans, 2 buts).