Le cas Diawara pousse Deschamps à modifier la défense de l'OM

cas-diawara-pousse-deschamps-a-modifier-defense-de-l-om-6098220
Souleymane Diawara pourrait écoper de 4 matches de suspension après son geste sur le Brésilien Nenê lors du clasico PSG-OM. Une sanction qui imposerait à Didier Deschamps de nouveaux choix défensifs pour l'Olympique de Marseille.
Souleymane Diawara est menacé de 4 matches de suspension suite à son geste sur le Brésilien Nenê lors du match PSG-OM.

Stéphane Mbia défend son co-équipier
Après avoir essuyé ses crampons sur le Brésilien Nenê lors du match PSG-OM, Souleymane Diawara s'est vu menacé de 4 matches de suspension. La décision de la commission de discipline est jugée trop sévère par son co-équipier, l'international camerounais Stéphane Mbia. Souleymane Diawara est convoqué le 2 décembre devant la commission de discipline.

Deschamps s'interroge
L'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Didier Deschamps, estime que « les critères pour sélectionner les actions litigieuses sont discutables ». C'est en effet après re-visionnage du match et alors qu'il n'avait écopé que d'un carton jaune, que le joueur a été convoqué par la commission de discipline.

Une charnière centrale à revoir
Didier Deschamps avait déjà affirmé à propos de sa charnière centrale Mbia-Diawara que : « individuellement ou associés, ils peuvent mieux faire ». La prochaine suspension de Diawara va donc pousser l'entraîneur à tester de nouvelles solutions en défense.

A la fin du match contre Paris, Diawara reconnaissait avoir eu « un geste d'énervement ». Une erreur regrettable qui pourrait menacer l'équilibre défensif de l'OM.

News associées