Casillas pense toujours à Real Madrid - FC Barcelone

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-02T14:00:00.000Z, mis à jour 2011-06-02T14:00:00.000Z

Iker Casillas est une nouvelle fois revenu sur l'élimination du Real Madrid par le FC Barcelone en Ligue des Champions. Le capitaine de l'équipe d'Espagne ne semble pas s'en remettre...

Actuellement avec l'équipe d'Espagne aux Etats-Unis, Iker Casillas a retrouvé ses bourreaux en demi-finales de la Ligue des Champions et coéquipiers en sélection, les joueurs du FC Barcelone. Pour Marca, il est revenu une nouvelle fois sur cette rivalité.




Pour Iker Casillas, en somme, la Ligue des Champions s'est presque jouée en demi-finales cette année. Le FC Barcelone et le Real Madrid étant au dessus de la mêlée : « En finale, l'équipe de Barcelone a été très supérieure à Manchester United. Je crois vraiment que si le Real Madrid avait joué la finale, il aurait aussi battu Manchester ». Pour le portier de la « maison blanche », les deux cadors de la Liga n'ont donc pas d'équivalent en Europe.




Le capitaine merengue tire ensuite un bilan de la controversée première saison de José Mourinho : « Le point positif de la première saison de Mourinho a été le changement de l'équipe. Elle est plus jeune et elle a été capable de se battre sur les trois tableaux ». Et il se projette sur la saison prochaine : « L'idée est de faire mieux la saison prochaine, soit gagner la Liga et être en finale de la Ligue des Champions ». C'est à dire battre le FC Barcelone



Parce que la rivalité entre le FC Barcelone et le Real Madrid est aujourd'hui encore plus féroce, toute l'Espagne craint pour l'avenir de sa brillante seleccion. En bon capitaine, Casillas se veut rassurant : « Nous avons joué trop de matches Real Madrid-Barça cette saison, et des tensions ont éclaté parce que les deux équipes voulaient remporter les rencontres. Mais lorsque les matches sont finis, nous pensons uniquement à la sélection ». Lui-même pense pourtant toujours à battre le Barça...


L'équipe d'Espagne prouvera bientôt qu'elle a digéré (ou pas) ces tensions, puisqu'elle affronte les Etats-Unis samedi et le Venezuela mardi prochain...