Le cauchemar d'Henry

Voir le site Téléfoot

Le cauchemar d'Henry
Par Eurosport.fr|Ecrit pour TF1|2010-03-22T20:48:00.000Z, mis à jour 2010-03-22T20:48:00.000Z

Il l'avait dit avant le tirage. Il l'a répété après. Thierry Henry n'a vraiment pas envie d'affronter Arsenal en quarts de finale de la Ligue des Champions. "Cela va être bizarre pour moi", a-t-il expliqué avant de marteler : "Je ne veux pas jouer contre Arsenal."

Pour Thierry Henry, le pire est arrivé vendredi dernier à Nyon. Le tirage au sort de la Ligue des Champions a réservé une drôle de surprise au FC Barcelone et plus particulièrement à son attaquant français. En quarts de finale, le club catalan défiera Arsenal. A choisir, l'international français aurait tout pris. Sauf ça... "Cela va être bizarre pour moi d'entrer sur la pelouse, même si c'est à l'Emirates Stadium et non à Highbury, avec un autre maillot sur les épaules", a confié l'ancien joueur des Gunners, lundi.


Le cauchemar d'Henry

"Je ne dis pas que je ne vais pas essayer de me battre ou quoi que ce soit d'autre, car c'est le jeu qui veut ça. Mais je ne veux pas jouer contre Arsenal." Meilleur buteur de l'histoire des Gunners, Thierry Henry a passé huit années sous la coupe d'Arsène Wenger. Avec le club du nord de Londres, le natif des Ulis a sans doute écrit les plus belles pages de sa carrière. Surtout, il garde un lien indéfectible avec les supporters.


Le banc comme refuge ?


"Ce lien avec les fans, je ne le retrouverai nulle part ailleurs. Et pour cause, il me semble impossible de jouer pour une autre équipe maintenant aussi longtemps. Je me fais vieux", a-t-il plaisanté. Une chose est certaine, si Henry venait à marquer le 31 mars prochain à Londres lors du quart de finale aller, il ne célébrerait pas son but : "Oubliez ça. Je ne veux vraiment pas jouer contre Arsenal. C'est aussi simple que cela." Peut-être que Pep Guardiola exaucera le voeu du Français, souvent relégué sur le banc de touche barcelonais ces derniers mois. Pour une fois, il n'y trouverait rien à redire.