Cette équipe de Belgique pourrait faire des étincelles

Voir le site Téléfoot

Romelu Lukaku   Belgique
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-03-25T15:01:23.114Z, mis à jour 2017-03-25T15:14:46.138Z

Du papier au terrain, il y a un fossé à franchir. Mais si les Diables rouges confirment leur potentiel ensemble, on pourrait très vite admirer une sélection belge incroyablement forte. Les individualités, en tout cas, sont extrêmement talentueuses.

S'il fut un temps où l'équipe nationale de Belgique était regardée de haut, il appartient bien au passé. A la faveur des excellentes prestations des meilleurs Diables rouges partout dans les championnats européens, le football belge a fait plus que (re)devenir crédible. Et le visage actuel de sa sélection nationale a de quoi faire passer quelques frissons.

Partis sur les chapeaux de roues

Foudroyée par les étonnants Gallois en quart de finale du dernier Euro (3-1), l'équipe belge a changé d'entraîneur, Marc Wilmots cédant sa place de sélectionneur à Roberto Martinez. Et c'est pleine d'envie qu'elle s'est engagée dans la course à la qualification au Mondial 2018. Résultats ? Quatre victoires en quatre matches, première place du groupe H, 21 buts marqués contre un seul encaissé !

Les Diables rouges semblent mieux armés que jamais. L'effectif regorge de qualité à chaque poste. Sur la ligne de but, Thibaut Courtois est le numéro un devant Simon Mignolet, un autre portier de qualité. A droite, le Parisien Thomas Meunier a beaucoup progressé en un an. L'axe central est l'affaire de Toby Alderweireld et de Vincent Kompany. Dommage que ce dernier, comme Thomas Vermaelen, soit si souvent handicapé par des blessures. A gauche, Jan Vertonghen est installé depuis près de 10 ans.

Que de talents au milieu

Le milieu de terrain belge est particulièrement dense et musclé. Voyez plutôt : on y trouve Radja Nainggolan, la plaque tournante de la Roma adepte des frappes de mule, et Axel Witsel, si talentueux qu'on regrette toujours ses choix de carrière depuis son départ du Benfica en 2012 (Zénith Saint-Pétersbourg jusqu'en 2016, Tianjin Quanjian depuis janvier 2017). Moussa Dembélé et Marouane Fellaini représentent plus que des alternatives. Tous deux sont rompus au haut niveau en Premier League, avec Tottenham et Manchester United.

Une attaque de feu

La ligne offensive de la Belgique est, elle, assez folle. Les adeptes de jeux vidéo l'apprécient particulièrement. A la baguette, il y a bien sûr Eden Hazard, le maestro de Chelsea et le symbole d'une Belgique qui se veut conquérante. L'ex-Lillois partage ce rôle de chef d'orchestre avec Kevin De Bruyne, le joueur de Manchester City, capable de faire basculer une rencontre en un éclair. Yannick Ferreira-Carrasco, si bon avec Monaco, a encore franchi un pallier à l'Atlético de Madrid. Et le jeune Thorgan Hazard, du Borussia Mönchengladbach, commence à faire son trou en équipe nationale. Aux avants-postes, c'est carrément l'embouteillage : il y a Dries Mertens (déjà 20 buts en Serie A avec Naples), Romelu Lukaku (actuel meilleur buteur de Premier League avec 21 buts sous les couleurs d'Everton), Christian Benteke, et les plus jeunes Michy Batshuayi et Divock Origi, sans oublier Kevin Mirallas. Cela en fait, des buteurs... Roberto Martinez a l'embarras du choix. On connaît bien des entraîneurs qui voudraient avoir le même type de problèmes.

Belgique 2017 équipe-type

Et aussi : Simon Mignolet, Thomas Vermaelen, Moussa Dembélé, Marouane Fellaini, Thorgan Hazard, Yannick Ferreira-Carrasco, Kevin Mirallas, Divock Origi, Michy Batshuayi, Christian Benteke.

en savoir plus : Equipe de Belgique de Football