Dans l'actualité récente

Chelsea dans le collimateur de la FIFA

Voir le site Téléfoot

RTSGJA5
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-01-19T13:55:42.770Z, mis à jour 2018-01-19T13:55:44.180Z

Le Guardian révèle ce vendredi que la Fifa suspecte Chelsea d'avoir enfreint le règlement sur les transferts internationaux de 25 joueurs mineurs. Le club anglais pourrait être lourdement sanctionné.

A l'instar du Real Madrid ou du FC Barcelone, Chelsea sera pénalisé par la Fifa en cas de véracité des faits reprochés.

Chelsea dans l'oeil du cyclone

Rien n'est encore officiel, mais le Guardian, réputé pour son sérieux, révèle ce vendredi que les Blues risquent gros. En septembre dernier, la FIFA a ouvert une enquête portant sur de possibles transferts internationaux illégaux de joueurs mineurs à Chelsea. Pour rappel, la FIFA interdit les transferts de joueurs internationaux de moins de 18 ans, sauf quand les familles de ces derniers ont déménagé pour des raisons ne concernant pas le football ou quand le joueur et le club d'accueil se trouvent à moins de 50 kilomètres de la frontière du pays natal du joueur concerné.

25 joueurs concernés et peut-être davantage à venir

Selon le quotidien anglais, Chelsea pourrait avoir enfreint cette règlementation pour 25 joueurs mineurs. L'instance aurait été alertée en premier lieu par le cas de Bertrand Traoré, l'actuel joueur de l'Olympique Lyonnais. L'international burkinabé avait signé à sa majorité à Chelsea, en janvier 2014, mais avait été photographié quelques années plus tôt sous les couleurs des Blues alors qu'il était mineur. De là, la FIFA aurait ouvert une enquête et suspecterait désormais le club londonien de 24 autres infractions. L'enquête préliminaire effectuée, le dossier londonien a été transmis à la Commission de discipline de la FIFA, qui a le droit de remonter jusqu'à 10 ans en arrière.

Une interdiction de recrutement envisageable

Le Guardian explique que l'affaire n'en est qu'à ses balbutiements mais qu'elle pourrait rapidement se décanter dans les prochains mois et concerner, peut-être, plus que 25 joueurs. Si le club londonien n'est pas menacé pour cet hiver, il risque de lourdes sanctions si les faits sont avérés. Il pourrait tout simplement être interdit de recrutement, comme le Real Madrid, le FC Barcelone et l'Atlético de Madrid l'avaient été avant lui.