Chelsea : Déjà de l'aide pour Rafael Benitez ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-12-03T16:17:00.000Z, mis à jour 2012-12-03T16:17:00.000Z

Deux matches nuls et une défaite : avec ce triste bilan, Rafael Benitez ne convainc ni les supporters de Chelsea ni ses dirigeants. Roman Abramovitch songerait même à recruter Avram Grant pour apporter de l'aide à l'Espagnol.

Rafael Benitez se souviendra sans doute de son premier match à Stamford Bridge. Pour l'occasion, les supporters des Blues avaient réservé un accueil glacial à leur nouvel entraineur pas vraiment adopté.

Bilan catastrophique
Et pas sûr que les résultats de l'entraineur espagnol calme les ardeurs des supporters de Chelsea. Lors des deux premières rencontres sous l'ère Benitez, les Blues n'ont pu faire mieux que match nul. Seul point positif, les joueurs de Chelsea étaient parvenus à garder leur cage inviolée (ce qui n'était plus arrivé depuis la 5e journée, le 22 septembre dernier). Mais samedi, pour son troisième match, le nouveau coach a vécu un véritable calvaire face à West Ham. Impuissant, il a assisté au naufrage de son équipe qui s'est incliné (3-1).

Recherche de renfort
Troisième de Premier League, Chelsea compte maintenant dix points de retard sur Manchester United, leader du championnat. Un écart considérable après seulement quinze journées. Toujours aussi impatient, Roman Abramovitch s'active déjà pour trouver une solution. Selon la presse britannique, le président de Chelsea songerait à rappeler Avram Grant. Entraineur du club londonien lors de la saison 2007-2008, le technicien israélien pourrait seconder Benitez jusqu'à la fin de la saison.

Sauve-qui-peut en Ligue des Champions
En attendant, c'est un chalenge important qui attend l'Espagnol mercredi soir. En effet, les Blues reçoivent Nordsjælland pour la sixième journée de Ligue des Champions. Troisième du groupe, Chelsea n'a pas d'autre choix que de gagner face aux Danois pour espérer décrocher son ticket pour les huitièmes de finale. Mais le champion en titre devra également compter sur une défaite de la Juventus face au Shakhtar Donetsk, déjà qualifié.

Autant dire que Rafael Benitez ne se trouvent pas dans les meilleures dispositions pour gagner la confiance des siens...