Chelsea : Fernando Torres a un "problème psychologique"

Chelsea : Fernando Torres a un "problème psychologique"
En marge de la préparation pour le huitième de finale retour de la Ligue des champions face à Naples, Roberto Di Matteo est revenu sur l'état de forme inquiétant de son attaquant espagnol. Pour le nouvel entraineur de Chelsea, la solution doit provenir du joueur.

A peine intronisé à la place d'André Villas Boas, l'entraineur italien des Blues doit déjà gérer les mêmes questions que son prédécesseur.



Des statistiques en berne


Depuis son arrivée à Chelsea en janvier 2011, Fernando Torres a pris part à 50 matches sous le maillot des Blues. Considéré comme l'un des meilleurs attaquants mondiaux lors de sa signature, l'avant centre espagnol n'a pourtant marqué que 5 buts en 14 mois. Inconcevable à l'intérieur d'un club qui lutte dans la Premier League et en Ligue des champions.



« Là pour l'aider »


Roberto Di Matteo a dû répondre en conférence de presse aux interrogations de la presse par rapport aux raisons de cet échec. Pour l'Italien, Torres souffre d'un « problème psychologique » qui n'est pas insurmontable : « S'il a besoin de moi, je serais toujours là mais c'est évident que le changement ne peut venir que de lui ». Seuls des buts pourront ainsi remédier à son problème.



Départ envisagé ?


Si le mot de transfert n'est pas encore présent dans le discours des dirigeants de Chelsea, de réelles questions se posent concernant l'avenir de l'Espagnol. Recruté pour 58 millions d'euros, Fernando Torres a pourtant eu de nombreuses opportunités pour briller. Un départ pourrait s'imaginer lors du prochain mercato afin de mettre fin à cette expérience mal embarquée.


S'il souhaite encore écrire son avenir en bleu, l'homme aux 91 sélections avec la Roja a l'occasion de se faire pardonner mercredi soir à domicile pour le huitième retour de Ligue des champions contre Naples.

News associées