Dans l'actualité récente

Chelsea : José Mourinho aurait insulté Eva Carneiro

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-08-14T09:00:30.584Z, mis à jour 2015-08-14T09:06:01.263Z

En Angleterre, l’affaire est en train de prendre une importance hors norme. Samedi dernier, José Mourinho s’en était pris au médecin de l’équipe, Eva Carneiro, et l’aurait même insultée.

Samedi dernier, José Mourinho avait invectivé le médecin de l’équipe, Eva Carneiro. Il lui avait alors reproché d’avoir couru sur le terrain soigner Eden Hazard, qui n’avait visiblement rien. Depuis, la presse et l’opinion publique s’étaient rangés du côté du médecin. Et ce n’est pas les éventuelles insultes qu’aurait proférées le Portugais qui les fera changer de bord.

Mourinho s’en prend verbalement à Carneiro

Jeudi, la chaîne de télévision anglaise Sky a révélé des images de l’altercation entre José Mourinho et Eva Carneiro. Le technicien portugais l’aurait alors insultée de « fille de p… » avant  « para caralho », qui équivaut à « fait chier. » Des propos qui dégradent l’image du Portugais.



Les médecins et la presse soutiennent Eva Carneiro

Après avoir invectivé son médecin, José Mourinho et les dirigeants de Chelsea ont décidé de la sanctionner. Désormais, Eva Carneiro ne peut plus être assise sur le banc lors des rencontres, a l’interdiction d’assister aux entraînements et ne peut plus être présente dans l’hôtel des joueurs. Face à ces sanctions, les médecins de Premier League ont écrit une lettre ouverte à José Mourinho, dans le Telegraph : « Pendant le match de samedi dernier contre Swansea, le personnel médical de Chelsea a clairement été convoqué sur le terrain par l'arbitre pour assister un joueur. Un refus de se rendre sur le terrain aurait constitué un manquement à l'obligation d'assistance de l'équipe médicale. » La presse britannique s’est également rangée du côté d’Eva Carneiro.



Vers une action en justice ?

Selon la Gazzetta dello Sport, Eva Carneiro aurait logiquement mal vécu l’humiliation infligée par José Mourinho. Elle réclamerait alors des excuses publiques, et pourrait même intenter une action en justice. C’est en tout cas ce que pense Nick Wilcox, un avocat employé à Brahams Dutt Badrick French, une firme spécialisée dans la protection des salariés. L’avocat s’est confié au Guardian : « Cela ressemble à une cause défendable pour congédiement déguisé. C’est le territoire sur lequel vous investigueriez en tant qu’avocat si vous deviez la représenter. »

Un autre conflit entre Carneiro et Mourinho ?

Le Daily Mail explique que José Mourinho et Eva Carneiro auraient déjà eu un autre conflit la saison dernière. Le Portugais lui aurait reproché la gestion du cas Diego Costa, blessé à plusieurs reprises. Le Special One aurait alors trouvé le prétexte de l’épisode face à Swansea pour lui infliger des sanctions.