Chelsea-Manchester City : la belle semaine de Torres

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-27T17:11:00.000Z, mis à jour 2013-10-28T10:59:04.000Z

Double buteur à Schalke cette semaine, Fernando Torres, auteur d'un but et d'une passe décisive, a été l'homme du choc au sommet entre Chelsea et Manchester City. Les Blues, deuxièmes du classement, comptent quatre longueurs d'avance sur leurs adversaires du jour.

Le Chelsea de José Mourinho rejoint Liverpool à deux points du leader Arsenal. City plonge à la septième place, à six longueurs déjà des Gunners d'Arsenal.


Torres, la joie du buteur

Il a donc fallu patienter neuf journées avant que Fernando Torres n'ouvre son compteur buts en championnat. La troisième réalisation de la semaine pour l'attaquant espagnol en déficit de confiance après sa performance contre Schalke 04 mardi en Allemagne (deux buts pour un score final de 4-1). Quand la réussite n'est pas là comme ce dimanche face à City, reste la combativité. Sur ce plan difficile de faire des reproches à l'ancien de Liverpool. Et c'est sur un but de battant, dans le temps additionnel, après une remise en retrait approximative de Matija Nastasic que l'Espagnol a offert à Chelsea le gain du choc de la 9e journée (90e+1, 2-1).


Clichy dans un mauvais jour

A voir la joie de José Mourinho sur le deuxième but de son équipe, on peut imaginer le soulagement du technicien portugais. Car l'intensité a été au rendez-vous lors de ce choc entre ces deux candidats déclarés au titre. Attaquant en perte de vitesse depuis quelques temps, Fernando Torres a été incontestablement l'homme du match. Tout avait pourtant mal débuté pour "El Niño", auteur d'un beau loupé seul face à Hart (30e). Mais la suite s'annonçait plus reluisante pour lui. Débordant un Clichy encore en difficulté, il servait sur un plateau le ballon synonyme d'ouverture du score pour Schürrle à la 33e (1-0).


City perd du terrain

Auteur ensuite d'une merveille de frappe enroulée sur la barre (38e), l'Espagnol s'est peu à peu éteint au fil de la seconde période. Le temps pour Agüero, seul joueur à avoir fait trembler Cech jusque-là (19e, 42e), d'égaliser sur une frappe sublime sous la barre (1-1, 49e). Si le nul entre les deux équipes semblaient alors satisfaire tout son monde, le blond champion du monde en décidait autrement dans les arrêts de jeu. Pour les Citizens, le coup est rude. Avec cette troisième défaite en neuf matches (après Cardiff et Aston Villa), la formation de Pellegrini pointe au classement à six longueurs du leader Arsenal.


Lors de la prochaine journée de Premier league, Manchester City accueillera Norwich et Chelsea se déplacera à Newcastle.