Chelsea : Michy Batshuayi n'aurait pas dû soutenir Zlatan Ibrahimovic

Voir le site Téléfoot

Michy Batshuayi   Chelsea
Par Grégoire Duhourcau|Ecrit pour TF1|2017-04-25T09:07:03.052Z, mis à jour 2017-04-25T09:08:35.079Z

En voulant témoigner son soutien à Zlatan Ibrahimovic, gravement blessé au genou, Michy Batshuayi s'est attiré les foudres des supporters de Chelsea. Certains réclament son départ du club londonien.

Ça partait pourtant d'un bon sentiment... Michy Batshuayi a voulu faire part de son soutien à Zlatan Ibrahimovic sur Twitter. L'attaquant de Chelsea a posté une photo de lui tenant un maillot de Manchester United floqué du nom d'Ibrahimovic, après la grave blessure de ce dernierlors du quart de finale retour de Ligue Europa des Red Devils face à Anderlecht. "Peu importe la couleur, je souhaite à Zlatan Ibrahimovic un bon et prompt rétablissement. Connaissant l'homme, ça devrait être un jeu d'enfant", a-t-il écrit en dessous. Ibra l'a d'ailleurs assuré lui-même, il reviendra !


Le beau geste de Michy Batshuayi n'a pourtant pas été du goût des supporters des Blues. "S'il te plaît, supprime ça" ou encore "je ne t'ai pas vu faire ça pour Zouma", ont répondu certains. "Tu es juste allé un peu trop loin. Il n'y a pas de problème à souhaiter un bon rétablissement à un confrère professionnel mais tu aurais dû tenir un maillot de la Suède plutôt", a réagi un autre supporter. D'autres ont été beaucoup plus radicaux, réclamant carrément le départ du Belge : "Tu dois partir. Lukaku revient de toute façon."


Michy Batshuayi avait déjà croisé la route de Zlatan Ibrahimovic en France lorsque les deux joueurs évoluaient respectivement à l'Olympique de Marseille et au Paris Saint-Germain. Ils ont beau avoir toujours évolué dans des clubs rivaux, cela n'a pas empêché le joueur de Chelsea, auteur d'une réalisation en Premier League cette saison, d'avoir une jolie intention pour son homologue mancunien. La prochaine fois, il y réfléchira peut-être à deux fois afin de ne pas froisser les fans de son club qui, visiblement, ont décidé de ne rien laisser passer.