Dans l'actualité récente

Chelsea : Comment Mourinho a forgé sa légende du "Special One"

Voir le site Téléfoot

Chelsea : L’émouvante lettre de José Mourinho à son fils, supporteur des Blues
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-08T13:44:00.000Z, mis à jour 2015-03-08T14:39:23.000Z

Il est l'un des entraîneurs les plus titrés et connus au monde. José Mourinho, de retour à Chelsea depuis 2013, cultive bien son surnom de "Special One". Avant de retrouver le PSG en Ligue des champions mercredi prochain, retour sur le parcours du Portugais. Le document de Téléfoot.

Depuis une quinzaine d’années, José Mourinho s’est taillé une réputation, à la fois au niveau du palmarès avec ses 21 titres et hors des terrains.

Débuts prometteurs au Portugal

Ancien gardien de but et dirigeant de Setubal, sa ville natale, c’est le père de José Mourinho qui lui a transmis sa vocation d’entraîneur. Alors qu’il n’a que 23 ans, le Lusitanien coachait déjà les moins de 15 ans et les juniors du club. Il était alors repéré par Sir Bobby Robson, le technicien du Sporting Lisbonne, qu’il suivra à Barcelone. En Catalogne, José Mourinho a aussi appris aux côtés de Louis van Gaal. Mais il décida de voler de ses propres ailes à Porto, qu’il amènera sur le toit de l’Europe en 2004, dix-huit mois seulement après avoir pris les rênes de l’équipe.

Barcelone, le rêve inachevé

C’est en débarquant quelques semaines plus tard dans le Chelsea du propriétaire russe Roman Abramovitch que José Mourinho lâchera cette déclaration qui lui vaudra le surnom de "Special One". "Je suis champion d’Europe, donc je ne suis pas n’importe qui". Charisme, sens de la répartie, excès… Mourinho est un personnage clivant. "Tu l’aimes ou tu ne l’aimes pas", a indiqué Luis Campos, directeur technique de Monaco. Mais il sait gagner l’estime de ses joueurs, notamment de Ricardo Carvalho, ancien défenseur des Blues. "C’est le meilleur entraîneur du monde", a déclaré son compatriote, aujourd’hui à l’ASM. Pourtant, le "Special One" manquera l’opportunité de sa carrière. Voulant à tout prix manager le Barça, le club catalan préféra faire appel à Pep Guardiola en 2008. Mourinho vît cet épisode comme un affront et ira en Italie pour diriger l’Inter Milan. Avec les Nerazzurri, il gagnera sa deuxième Ligue des champions en 2010, avec notamment une qualification en demi-finale contre l’équipe blaugrana.

Chelsea pour entrer dans l'histoire ?
Luis Campos a rappelé que son ami "a toujours privilégié la tête". Un aspect qu’il a utilisé avec succès lors de cette confrontation. L’été suivant, José Mourinho était nommé entraîneur du Real Madrid. Malgré un titre de champion d’Espagne en 2012, l’expérience du Portugais au sein du club merengue finissait mal, notamment à cause de divisions internes avec le capitaine Iker Casillas. Désormais de retour à Stamford Bridge, il entend bien décrocher la C1 avec son club de cœur, et devenir ainsi le premier à avoir réussi une telle performance. Mais il faudra pour cela assurer la qualification pour les quarts de finale face au Paris Saint-Germain mercredi prochain, après avoir ramené un nul du Parc des Princes, lors du match aller le 17 février dernier (1-1).