Chelsea : Mourinho rêve de Cavani

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-07T13:50:00.000Z, mis à jour 2013-06-07T14:14:54.000Z

Edinson Cavani et Chelsea, c'est une longue histoire. L'an dernier, Naples a réussi à conserver son joyau. Ce sera difficile de rééditer l'exploit cet été.

Ca y est, José Mourinho a pris les commandes de Chelsea. Et il compte bien bâtir l'équipe dont il rêve. Andre Schürrle va rejoindre les Blues pour 20 millions d'euros. Une recrue qui est loin de rassasier l'appétit du Portugais. Le Special One veut un grand buteur, il a déjà fait son choix, ce sera Edinson Cavani. Naples commence à craquer, conscient que l'Uruguayen commence à être trop grand pour le club.

Naples ouvre la porte à un départ
Ce jeudi, le président du club napolitain, Aurelio de Laurentiis, a évoqué un possible départ sur les ondes de Radio Marte. « Il y a un intérêt de Chelsea pour Cavani, ils vont m'appeler dans les prochaines heures ». L'homme fort des Azzurri est conscient qu'il sera difficile de résister aux Blues, il pense donc à l'avenir. « Je serai ravi qu'il reste, mais s'il part, nous trouverons le remplaçant adéquat ».

63 millions d'euros sur la table
Aurelio de Laurentiis a raison de sérieusement penser au remplaçant de son attaquant car la direction londonienne ne compte rien laisser au hasard dans ce dossier. Roman Abramovitch serait même disposé à payer le montant de la clause libératoire du meilleur buteur de Serie A (29 buts), soit 63 millions d'euros. Le propriétaire des Blues ne peut décidément rien refuser à José Mourinho.

Ciao Napoli
Arrivé à Naples en 2010, Edinson Cavani a martyrisé les défenseurs du championnat transalpin avec ses compères Ezequiel Lavezzi et Marek Hamsik. Depuis l'an dernier, le trio magique a été brisé puisque l'Argentin a rejoint le Paris Saint-Germain. C'est maintenant au tour du joueur de la Celeste de prendre son envol. Il laisse une jolie feuille de statistiques derrière lui : 139 matches pour 104 réalisations.

Demba Ba et Fernando Torres ont donc du souci à se faire. Avec un concurrent comme Cavani, il sera bien difficile d'espérer une place de titulaire.