Chelsea - PSG : Toutes les statistiques d'avant-match en Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-08T12:29:00.000Z, mis à jour 2014-04-08T12:42:36.000Z

Ce mardi soir, Londoniens et Parisiens croisent à nouveau le fer, en quart de finale retour de la Ligue des Champions. Chelsea est-il capable de s'imposer et de se qualifier ? Réponse en statistiques.

S'ils ne sont pas une science exacte, les statistiques et les chiffres sont des indicateurs efficaces lorsqu'il s'agit d'évaluer les chances d'une équipe de réaliser une performance. Après leur défaite 3-1 au Parc des Princes la semaine dernière, les Blues doivent absolument s'imposer par, au minimum, deux buts d'écart, s'ils veulent espérer une qualification. Dans son édition de lundi, L'Equipe, aidée par OPTA, a dressé une liste de chiffres qui révèlent les chances de qualification de la bande à José Mourinho.

3 : Quand un club anglais perd 3-1 à l'extérieur lors du match aller en Ligue des Champions, il est éliminé trois fois sur quatre. En 2002 - 2003, le Real Madrid avait dominé Manchester United 3-1 lors des quarts de finale aller de la C1. Au retour les Red Devils s'étaient imposés 4-3, pas suffisant pour accrocher la qualification. Une saison plus tard, Monaco avait dominé Chelsea 3-1 en demi-finale, avant de tenir le nul 2-2 au retour. En 2004-2005, lors des huitièmes de finale, le Bayern Munich avait corrigé Arsenal 3-1, avant de s'incliner à Highbury 1-0, ce qui lui avait permis de passer. La seule équipe anglaise qui a réussi à contourner cette malédiction est Chelsea, qui avait été dominée 3-1 lors de l'exercice 2011-2012 à Naples, avant de s'imposer à domicile 4-1, lors des prolongations.

2 : Statistique inverse. Quand un club français gagne 3-1 à domicile au match aller, il se qualifie pour le tour suivant. C'est arrivé en 2003-2004 à Monaco, puis en 2009-2010 à Lyon. Les Lyonnais avaient battu Bordeaux 3-1 à l'aller, avant de s'incliner 1-0 à Chaban-Delmas.

7 : Depuis la création de la Ligue des Champions en 1992-1992, il y a eu neuf victoires 3-1 à domicile, à l'aller. Sur les neuf, sept équipes sont passées. Celles qui font exception à la règle sont Chelsea, dominée par Barcelone au Camp Nou 5-1 en 1999-2000, et Naples, qui s'était fait renverser 4-1 par Chelsea.

0 : Une équipe française qui a mené par deux buts d'avance en Ligue des Champions n'a jamais été éliminée. C'est arrivé à Nantes en 1992-1993, qui s'était imposé 2-0 face au Spartak Moscou en quarts de finale aller, puis qui avait tenu le nul 2-2 au retour. En 2010, Lyon, qualifié, a dominé Bordeaux 3-1 à l'aller.

2 : En onze rencontres à élimination directe, le PSG n'a encaissé deux buts dans un même match qu'à deux reprises, sans jamais en concéder plus. C'est arrivé en 1994-1995 face à l'AC Milan lors de la demi-finale retour, où le club francilien s'était incliné 2-0. A l'aller, il avait perdu 1-0. Cette situation s'est également produite la saison passée, durant laquelle Paris n'avait pu gagner face à Barcelone en quarts de finale aller, 2-2.

17 : Le PSG y est allé de sa réalisation lors de ses 17 derniers matches en C1. Lors de 13 de ces rencontres, il en a inscrit au moins deux. Le dernier match dans lequel Paris n'a pas marqué remonte au 3 octobre 2012, et la défaite 1-0 contre le FC Porto.

0 : Jamais une équipe entraînée par José Mourinho n'a été éliminée lors des quarts de finale de la Ligue des Champions.

2 : A Stamford Bridge, José Mourinho n'a perdu que deux de ses 21 matches en Ligue des Champions. Sa dernière défaite dans l'antre des Blues en C1 remonte à septembre 2013. Chelsea s'était alors incliné 2-1 contre Bâle.

2 : Après avoir perdu par deux buts d'écart ou plus à l'aller, jamais José Mourinho n'a su renverser la tendance. En 2010-2011, lors des demi-finales aller, le Real Madrid s'était incliné à Bernabéu 2-0, avant d'arracher le nul 1-1 au Camp Nou. La saison passée, les hommes du Special One s'étaient inclinés 4-1 face au Borussia Dortmund,avant de s'imposer 2-0 au match retour, mais cela n'avait pas suffi.

1 : En 2014, Chelsea n'a concédé qu'un seul but à Stamford Bridge, œuvre de Javier Hernandez. Un but anecdotique, puisque les Blues menaient déjà 3-0 face à Manchester United.