Dans l'actualité récente

Chelsea revient à la charge pour Marco Verratti !

Voir le site Téléfoot

Marco Verratti - Paris Saint-Germain
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-12-16T15:47:20.273Z, mis à jour 2016-12-16T15:50:01.511Z

Désireux de densifier son milieu de terrain, Antonio Conte aurait des vues sur son jeune compatriote du Paris Saint-Germain.

Malgré les performances XXL de N’Golo Kanté et son association prometteuse avec Matic, Chelsea souhaiterait toujours renforcer son milieu de terrain lors du prochain mercato hivernal.

Un milieu de terrain dans le viseur de Chelsea

Antonio Conte est un perfectionniste. Si son équipe plane actuellement sur le championnat anglais avec une série en cours de dix victoires et une avance de six points sur son dauphin Liverpool, l’entraîneur italien voudrait néanmoins renforcer son entrejeu.

Après avoir échoué à recruter le milieu belge de l’AS Rome Radja Nainggolan l’été dernier, le board du club londonien aurait désormais dans son viseur un joueur du Paris Saint-Germain, l’international italien Marco Verratti. Une cible à priori plus que compliquée qui aurait pourtant des chances d’aboutir.


Verratti pas convaincu par le projet parisien

Après avoir tâté le terrain en octobre dernier en mettant le milieu international espagnol Fabregas dans la balance, Conte, fort de la manne du transfert d’Oscar en Chine, serait prêt à revenir à la charge. S'il s’était vu opposer une fin de non-recevoir de la part de la direction parisienne, l’évolution du club champion de France inciterait le jeune italien à réfléchir.

Beaucoup moins performant depuis le départ de Laurent Blanc, Verratti souhaite avant tout remporter la Ligue des Champions et serait inquiet de la tournure prise par le projet qatari. Les propos de son agent, Donato Di Campli en atteste : « Marco est heureux ici mais veux remporter quelque chose d’important. Il ne peut pas rester dans une équipe qui ne gagne pas ». Si le contrat du milieu de terrain est verrouillé, il semble cependant que les résultats récents du club le pousse à s’interroger. Et comme l’a souligné Di Campi : « les contrats se font et se défont en trois minutes »…