Chelsea : Villas Boas, l'erreur de casting

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-05T10:15:00.000Z, mis à jour 2012-03-05T10:22:51.000Z

L'entraineur portugais a été démis de ses fonctions par les dirigeants de Chelsea. Victime d'une crise de résultats et de confiance vis-à-vis de ses joueurs, André Villas Boas ne sera resté que 257 jours sur le banc des Blues.

Arrivé à Stamford Bridge avec le surnom de Special Two, en référence à José Mourinho, Villas Boas n'a pas eu la même réussite que son illustre prédécesseur.




Mis sous pression par Roman Abramovitch depuis plusieurs semaines, l'ancien entraineur de Porto avait reçu l'objectif de maintenir son équipe dans la course pour la quatrième place et de qualifier Chelsea pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Villas Boas n'aura pas l'opportunité de renverser la tendance face à Naples puisque la défaite de ce week end en Premier League à WBA a eu raison de son poste.




Dans un communiqué, le club londonien regrette cette situation mais n'avait pas d'autres choix : « Malheureusement, les résultats et les performances de l'équipe n'ont pas été assez bons et ne montraient aucun signe d'amélioration à un moment clé de la saison. » Derrière ces mots, se cache également la rupture entre le coach et les joueurs qui n'acceptaient plus le message de Villas Boas.




Désireux d'éviter toute période de flottement, les dirigeants de Chelsea ont immédiatement nommé Roberto di Matteo entraineur jusqu'à la fin de la saison. Ancien adjoint de Villas Boas, l'Italien fut joueur des Blues entre 1996 et 2002. Sa promotion se rapproche d'un intérim afin d'envisager la venue d'un coach plus reconnue pour la saison prochaine. La presse anglaise envisage notamment un retour de José Mourinho dans son ancien club.


Concernant André Villas Boas, sa période d'inactivité pourrait être assez courte étant donné que son nom est murmuré aux abords de Giuseppe Meazza pour remplacer Claudio Ranieri à l'Inter Milan.