Dans l'actualité récente

Chelsea vole un autre Fabregas au FC Barcelone

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-04T14:05:00.000Z, mis à jour 2011-08-04T14:10:09.000Z

Chelsea et le FC Barcelone ont officialisé le transfert d'Oriol Romeu, qui quitte la catalogne pour Londres. Le chemin qu'avait effectué Cesc Fabregas avant lui, en signan à Arsenal en 2003...

Le centre de formation du FC Barcelone, la fameuse Masia, semble presque victime de son succès. De nombreux joueurs quittent en effet le club avant même d'avoir joué en équipe première, courtisés par les plus grands clubs européens.

L'annonce a été faite sur le site officiel du FC Barcelone : Oriol Romeu signera au Chelsea FC dès son retour de la Coupe du Monde des moins U20 en Colombie. André Villas-Boas, le nouvel entraineur de Chelsea, a réussi à recruter un joueur catalan après ses échecs sur David Villa et Thiago. Le jeune Romeu coûtera environ 5 millions d'euros à Chelsea, mais le Barça gardera une option: 10 millions après une saison, 15 millions après 2 saisons, avec une simple priorité pour les 2 saisons suivantes.

Si Guardiola ne renonce pas tout à fait au milieu de terrain issu de la cantera, c'est parce que comme Villas-Boas, il connait son potentiel. Le natif d'Ulldecona (catalogne) était en effet un titulaire indiscutable (malgré les blessures) de l'équipe réserve du Barça, alors entrainée par Luis Enrique. Solide physiquement, il était utilisé au milieu du terrain et devait être le remplaçant de Sergio Busquets, jusqu'à ce que Mascherano ne vienne obscurcir son horizon. Il n'a disputé que 2 rencontres avec l'équipe première.

Avec le départ d'Oriol Romeu, le FC Barcelone est confronté au même problème qu'en 2003, lorsqu'Arsenal était venu cueillir la plus grande promesse de son centre de formation, Cesc Fabregas. Romeu est plus vieux (19 ans contre 16), mais le Barça est bien délesté de très jeunes joueurs chaque année. Le club souffre de ne pas pouvoir rémunérer les joueurs avant leurs 16 ans, ce qui est possible en Angleterre par exemple. Le casse-tête du « retour » de Fabregas devrait servir de leçons aux culés.

L'ironie de l'histoire, c'est qu'Oriol Romeu n'a pas commencé sa formation au Barça mais à... l'Espanyol Barcelone. Le jeunisme à l'œuvre dans le football européen pousse en effet les clubs à « transférer » des joueurs de plus en plus tôt. Une pratique moralement contestable...