Dans l'actualité récente

Chine : bientôt la fin des folies ?

Voir le site Téléfoot

Oscar - Chelsea
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-08T13:00:39.530Z, mis à jour 2017-01-08T13:00:39.530Z

Le gouvernement chinois s'intéresse de près aux transactions des clubs de Chinese Super League. Des mesures de contrôle et de limitation ne sont pas à exclure.

Le gouvernement chinois pourrait encadrer les transferts des clubs de Chinese Super League. Le but ? Cesser les « dépenses irrationnelles ».

Nouvel Eldorado

Le mercato vit désormais au rythme des folies chinoises. A cause de la Chinese Super League, les prix flambent et on observe beaucoup de stars accepter des ponts d’or pour rejoindre l’Asie. Récemment, Oscar est parti pour 70 millions d’euros, Tevez est devenu le joueur le mieux payé au monde avec 38 millions d’euros par saison et Witsel a refusé 6 millions d’euros par an à la Juventus, préférant toucher plus en Chine. Autant de transactions qui donnent une mauvaise image du football et, plus spécifiquement, des footballeurs privilégiant leur compte en banque plutôt que l’aspect sportif. Qu’un joueur en fin de carrière souhaite s’offrir une belle retraite, soit, mais les jeunes commencent aussi à céder aux sirènes de la Chine.

« Dépenses irrationnelles »

Seulement voilà, vu les grosses sommes en jeu, le ministère chinois du Sport s’est intéressé à la Chinese Super League et il a dû faire les grands yeux face aux « dépenses irrationnelles » des différentes équipes. Le porte-parole n’a pas hésité à déclarer, « Il faut établir un montant maximum d'achat d'un joueur et limiter les salaires ». Une mesure qui arriverait un peu tard pour les joueurs déjà signés mais qui ferait du bien au mercato. Il est en tout cas intéressant de voir que le gouvernement goûte peu aux manœuvres financières des clubs chinois.

Finies les folies ?

Avec un meilleur contrôle, ce serait la fin des folies pour la Chinese Super League et les équipes y réfléchiraient à deux fois avant de lancer des propositions invraisemblables. Il y a peu, on a encore entendu parler de salaires hebdomadaires avoisinant le million d’euros pour attirer Dele Ally et Harry Kane, les deux attaquants des Spurs de Tottenham. Il faut que ça cesse, sans quoi la bulle spéculative finira par exploser. D’autant que, soyons francs, personne n’avait envie de voir un talent comme Witsel partir là-bas, loin des projecteurs.