Les cinq affiches du week-end à ne pas rater!

Voir le site Téléfoot

Alvaro Morata triplé
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-09-29T11:01:49.408Z, mis à jour 2017-09-29T11:04:41.925Z

Après l'interlude européen, les grands championnats reprennent leurs droits ce week-end. On vous a sélectionné cinq affiches sur lesquelles vous feriez mieux de vous attarder. Et il y en a pour tous les goûts.

Un derby avec l'accent du sud, un classique de la Premier League ou encore un duel au sommet au Portugal: le week-end pour les adorateurs du ballon rond se veut prometteur.

Schalke 04 (7e) - Bayer Leverkusen (10e)

Deux des traditionnels outsiders de la Bundesliga se retrouvent ce vendredi soir sur la pelouse de la Veltins-Arena (20h30). Deux outsiders en manque de régularité qui pourrait faire plonger le vaincu du soir dans les eaux un peu plus troubles du classement. Au jeu de la forme du moment, le Bayer, qui arrive lancé après son succès face à Hambourg (3-0), part avec les faveurs des pronostics. Le club de la Ruhr, battu coup sur coup par Hoffenheim (2e) et le Bayern (3e), y voit, lui,certainement une belle occasion de reprendre sa marche en avant.

Chelsea (3e) - Manchester City (1er)

LE rendez-vous de ce week-end de football est déjà sujet à une polémique. En cause, l'horaire de ce match programmé ce samedi à 18 heures pour deux formations qui ont joué l'Europe cette semaine. Dès lors, avantage aux Citizens qui ont joué 24 heures plus tôt que les Blues? Difficile à dire d'autant que les absences de Kun Agüero (côtes) et Benjamin Mendy (genou droit) pèseront de tout leur poids.

Milan AC (5e) - AS Roma (6e)

Deux défaites en six matches ont suffi à fragiliser la position de Vincenzo Montella à la tête d'un Milan très ambitieux. Face à son club de coeur, la pression sera sur ses épaules et le succès plus que bienvenu. Pour Rome, la situation arithmétique est similaire. Déjà relégué à six longueurs d'un duo Naples-Juventus intenable (6 matches, 6 victoires), la victoire est un passage obligé pour ne pas, déjà, revoir ses ambitions à la baisse. La rencontre se déroule dimanche à 18h.

Sporting Portugal (2e) - FC Porto (1er)

La formation de Gabriel Jesus se voit offrir une belle opportunité de marquer les esprits dans ce duel au sommet du championnat portugais. Le défi est double : faire tomber pour la première fois de la saison en championnat un leader qui enchaîne les succès (7 en 7 matches) et s'emparer de la première place de la Liga NOS. Le défi est surtout de taille au regard de la forme du moment affichée par Sergio Conceiçao et ses hommes cette semaine en Principauté (3-0 en C1). Match dimanche à 20h15.

Nice (9e) - Marseille (5e)

Quel visage offrira l'Olympique de Marseille sur la pelouse de l'Allianz-Riviera ce dimanche (21h)? Celui plutôt emballant de la semaine passée face à Toulouse (2-0) ou celui désespérant d'une équipe (bis) retombée dans ses travers ce jeudi soir en Europa League (défaite 1 à 0 à Salzbourg) ? Le choix des hommes dicté par Rudi Garcia sera déjà un bon élément de réponse. Pour Lucien Favre, après une entame de saison compliquée, les choses rentrent tranquillement dans l'ordre avec un jeu qui rappelle par séquences les belles heures de la saison passée. A confirmer dans un derby du sud qui s'annonce bouillant.