Bordeaux-Lyon, Roma-Naples... Les cinq matches à ne pas manquer ce week-end

Voir le site Téléfoot

Malcom   Bordeaux
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-03T14:51:19.081Z, mis à jour 2017-03-03T14:51:44.418Z

Chocs en tous genres dans les championnats européens et première du Barça après l'annonce du départ de Luis Enrique, le programme est particulièrement riche sur la planète foot ce week-end.

Gros week-end européen dès ce soir avec de nombreuses affiches, gros plans sur les cinq plus belles. A ne pas rater.


Ligue 1 : Bordeaux – Lyon, vendredi 20h45

Grand classique du championnat de France entre deux candidats aux places européennes dans un match à six points.

En grande forme, les Girondins n'ont perdu que contre le PSG en 2017 et se placent désormais en prétendants crédibles à la quatrième place, actuellement détenue par Lyon. Avec un trio d'attaque jeune et talentueux  avec Malcom, Laborde et Kamano, Gourvennec a trouvé sa composition et permet à son équipe d'être la troisième meilleure équipe sur les matches retour.

Les Lyonnais ne sont pas en reste. Après une période compliquée, ils viennent d'enchaîner quatre victoires consécutives avec la bagatelle de 20 buts marqués. Cette puissance offensive pourrait leur permettre de laver l'affront du match aller où les bordelais étaient venus gagner 3-1 au Parc OL. Une victoire leur assurerait quasiment la quatrième place finale.



Liga : FC Barcelone – Celta Vigo, samedi 20h45

Après l'annonce choc d'Enrique, comment Barcelone va réagir ?

Luis Enrique a annoncé son départ ce mercredi alors que son club vient de prendre la tête de la Liga. Si les rumeurs vont bon train, les catalans n'ont pas d'autre choix que la victoire pour conserver leur trône.

De leur côté les galiciens sont à leur place et réalisent une saison solide dans le sillage de leur buteur Aspas, auteur de 14 réalisations en Liga. S'ils n'ont plus grand chose à craindre ni à espérer, ils se déplaceront sans pression au Bernabeu pour préparer leur huitième de finale de Ligue Europa. 



Premier League : Liverpool – Arsenal, samedi 18h30

Choc de haut de tableau entre deux équipes mal en point. Le quatrième Arsenal accueille son plus proche poursuivant, Liverpool.

Comme souvent à cette période de l'année, les gunners ne vont pas bien. Humiliés en Ligue des Champions en Bavière, ils restent sur deux défaites lors de leurs trois derniers matches en championnat. S'il veulent se qualifier pour la 21ème fois consécutivement en Ligue des Champions, il va leur falloir réussir un bon sprint final. Ça commence contre Liverpool. 

Les scousers non plus ne sont pas au mieux. Avec une seule victoire lors de leurs huit dernières rencontres, ils sont sortis de la zone qualificative pour la Ligue des Champions et sont désormais sous la menace de leur plus vieux rival, Manchester United. Leur destin européen passe par une victoire à l'Emirates Stadium.


Calcio : AS Rome – Naples, samedi 15h00

Match de la dernière chance pour l'AS Rome dans l'optique du titre.

Relégués à sept points de la Juventus Turin, la louve n'a plus le droit à l'erreur pour entretenir ses minces espoirs de titre. Malgré leur défaite en coupe cette semaine, les hommes de Spaletti restent sur quatre victoires consécutives en championnat et pourraient définitivement assurer leur seconde place en écartant leur plus proche poursuivant.

Egalement déçus en coupe cette semaine après un match polémique à Turin, les napolitains abattent leur dernière cartouche en championnat. En cas de défaite ce week-end, il leur faudra regarder derrière eux.



Russie : CSKA Moscou – Zénith St Petersbourg, samedi 14h30

Duel au sommet en première division russe entre deux prétendants à la qualification en Ligue des Champions.

Le CSKA traverse une saison compliquée, inexistant en Ligue des Champions, le club de l'armée rouge est déjà distancé par le Spartak pour le titre. A huit points de son rival historique et seulement huitième du championnat à domicile, il ne doit plus lâcher de points à la maison de crainte de voir également son adversaire du jour s'échapper et prendre une option pour la deuxième place qualificative pour la Ligue des Champions.

De son côté, le Zénith sort d'une grosse déception en Ligue Europa. Éliminé à la dernière seconde par Anderlecht,  les joueurs de Mircea Lucescu vont vouloir se relancer pour continuer à rêver du titre.