Dans l'actualité récente

Les cinq rencontres du week-end à ne pas manquer

Voir le site Téléfoot

error
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-04T10:35:19.767Z, mis à jour 2016-11-04T11:35:44.574Z

Le retour d'Immobile à Naples, le choc des invaincus en Allemagne ou la finale de la Coupe de la Confédération africaine, week-end chargé en perspective pour les fans de football.

Après la semaine européenne et avant la pause internationale, les championnats nationaux reprennent leurs droits ce week-end. Focus sur les cinq affiches à ne pas manquer ce week-end.


Calcio : Naples – Lazio Rome, samedi 20h45

Duel de haut de tableau entre deux équipes ambitieuses cette saison, mort au vaincu qui se retrouverait décroché dans la lutte pour la Ligue des Champions.

Semaine compliquée pour Naples qui a perdu à Turin sur un but de son ancien goleador Higuain et qui a difficilement arraché un nul sur la pelouse du Besiktas en coupe d’Europe. Toujours orpheline de Milik, l’attaque napolitaine a du mal à tourner à plein régime. Face à la quatrième meilleure défense du championnat, la mission pourrait s’avérer délicate.

En pleine bourre avec une série de six matches sans défaites (4 victoires, 2 nuls), les Laziale de Simone Inzaghi sont l’un des clubs en forme de Serie A. Avec un Immobile en pleine forme, sept buts en cinq matches, et de retour dans sa Campanie natale, la Lazio viendra à San Paolo pleine d’ambitions. Méfiance toutefois pour une équipe qui  a systématiquement chuté cette saison quand la route s’est élevée (défaites contre la Juventus et Milan).



Bundesliga : Bayern Munich – Hoffenheim, samedi 15h30

Duel de haut de tableau entre deux des trois équipes encore invaincues en Bundesliga.


Pour le leader du championnat, le tenant du titre bavarois, et son buteur Robert Leawandowski, second réalisateur du championnat, la Bundesliga est à l’image de ces dernières saisons : un long fleuve tranquille. Méfiance toutefois au moment d’accueillir l’équipe en forme du moment.

Toujours imbattables en Bundesliga, les hommes de Julian Nagelsmann sont sur leur nuage. Vainqueurs de leurs cinq dernières rencontres, ils ont notamment étrillé  Leverkusen à l’extérieur. On saura dès demain si la surprise de la saison peut voir plus loin.


Premier League : Arsenal – Tottenham, dimanche 13h00

Grand derby londonien dimanche entre les frères ennemis Gunners et Hotspurs, rivaux pour le titre et seulement séparés de trois points au classement.

Invaincu depuis la première journée de championnat, l’équipe d’Arsène Wenger reste sur une série exceptionnelle de quinze matches sans défaites (douze victoires, trois nuls)  toutes compétitions confondues avec notamment avec notamment un net succès 3-0 contre Chelsea.  Revenus à hauteur de City en tête du classement, les Gunners sont en pleine confiance.

De leur côté les Spurs n’ont plus gagné en Premier League depuis trois matches et restent sur une défaite à la maison en Ligue des Champions. Toujours aussi fébriles en attaque, ils n’abordent pas le derby en position de force.


Liga : Séville FC – FC Barcelone, dimanche 20h45

C’est un vrai choc pour le titre qui attend les Blaugrana en déplacement dans l'enfer de  Sanchez Pijuan dimanche soir.


Rien ne résiste au Séville de Sampaoli, restant sur 6 victoires et un nul, ils rivalisent avec les trois grands d’Espagne en championnat et caracolent en tête de leur groupe en Ligue des Champions. Le triple tenant du titre de la Ligue Europa est prêt à passer un cap cette saison et cela passe par une victoire contre le Barça.

Tombé à Manchester cette semaine, l’ogre catalan restait pourtant sur une dynamique impressionnante. Meilleur attaque d’Europe dans le sillage d’une MSN intenable, Barcelone n’a pas le droit à l’erreur s’il ne veut pas voir le Real, qui reçoit Leganes, s’échapper en tête du classement.


Coup de la Confédération : TP Mazembe – MO Bejaïa, dimanche 15h30

Une fois n’est pas coutume, on s’intéressera ce week-end au match retour de la finale de la Coupe de la Confédération Africaine à Lubumbashi.

Auteur du nul 1-1 à l’extérieur, le club congolais, finaliste de l’épreuve en 2013 s’avance en position de force  à la maison. Assurés du titre avec un 0-0 ou une victoire, les Cordbeaux entraînés par Huberd Velud joueront cependant l’attaque pour soulever un nouveau trophée continental.


Côté algérien, les Crabes, véritable sensation de la compétition, n’auront rien à perdre pour leur première participation à une compétition africaine. Un match placé donc sous le signe de l’attaque. On devrait voir du spectacle.