Cissé, le prétendant

Voir le site Téléfoot

Au bon souvenir de Cissé
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2010-02-24T19:55:00.000Z, mis à jour 2010-02-24T19:55:00.000Z

Alors que Raymond Domenech annoncera jeudi la liste de joueurs convoqués pour le match amical face à l'Espagne (3 mars), Djibril Cissé s'est rappelé au bon souvenir du sélectionneur ces dernières semaines. Irrésistible au Panathinaïkos, il postule à un retour en équipe de France.

27 mai 2008. Dans le stade flambant neuf de Grenoble, le destin de Djibril Cissé en équipe de France va basculer. Les Bleus affrontent l'Equateur en match de préparation à l'Euro 2008. Au terme d'une bien terne première période (0-0), Raymond Domenech choisit de remplacer Cissé par Bafétimbi Gomis. Quarante cinq minutes et un doublé somptueux de la panthère plus tard, l'ex-Auxerrois sait que sa situation s'est fragilisée. Il ne disputera pas l'Euro ni aucune autre rencontre des Bleus jusqu'à aujourd'hui. En club aussi, sa carrière prend des chemins de traverse. De Marseille au Panathinaïkos en passant par Sunderland. Loin des projecteurs, des paillettes de la Ligue des Champions, le Pana est éliminé dès le tour préliminaire, Cissé ronge son frein.


Bien lui en a pris. Depuis son arrivée en Grèce, l'ancien Marseillais a retrouvé son instinct de buteur. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Avec 18 buts en 22 rencontres de championnat, il trône au sommet du classement des buteurs. De quoi lui redonner quelques ambitions internationales : "Si le coach me rappelle, faites-moi confiance, il ne le regrettera pas ! Il sera ensuite difficile de m’exclure. J’ai la rage, mais une bonne rage !", déclarait-il récemment dans les colonnes de France Football. Son retour en Bleu est une hypothèse qui prend de plus en plus d'épaisseur.


Une histoire de rendez-vous manqués


D'abord l'attaque de l'équipe de France est décimée, Gignac et Benzema sur le flanc. De quoi ouvrir la voie à Cissé mais aussi à un autre ancien international de retour au premier plan : Louis Saha, auteur de 13 buts avec Everton depuis le début de saison. Mais l’ancien de Liverpool possède quelques atouts non négligeables sur le pensionnaire de Premiership. La semaine dernière, lors du 16e de finale de Ligue Europa face à l'AS Rome, le staff des Bleus a envoyé Pierre Mankowski en Grèce pour le superviser. Et Cissé d'offrir la victoire d'une tête puissante en fin de rencontre (3-2). Il pourrait dès lors face à l'Espagne étrenner sa 38e sélection sous le maillot tricolore et marquer des points en vue de la prochaine Coupe du monde.


Autre argument de poids, Cissé a toujours été dans les petits papiers de Raymond Domenech qui l'avait lancé avec les Bleuets. En 2004, alors qu'il compte déjà une dizaine de sélections avec les A, Cissé n'hésite pas à donner un coup de main aux Espoirs en qualifications pour l'Euro. S'en suit une expulsion, une suspension de cinq matchs et un Euro qui lui file sous le nez. Domenech ne l'a pas oublié. En 2006, alors qu'il est pressenti pour occuper la pointe de l'attaque des Bleus au Mondial, il se blesse gravement face à la Chine lors des matchs de préparation. Entre l'équipe de France de Domenech et Cissé, c'est donc avant tout une histoire de rendez-vous manqués. Alors que se profile le Mondial sud-africain, c'est peut-être lorsqu'on l'attend le moins que Djibril Cissé pourrait enfin renouer le fil de sa carrière internationale.