Clasico : le Barça et Messi atomisent le Real de Mourinho et Ronaldo !

Voir le site Téléfoot

49 - Barca vsValence MessiVilla
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-11-30T09:45:00.000Z, mis à jour 2010-11-30T09:45:00.000Z

Le Barça de Messi a explosé le Real Madrid de Cristiano Ronaldo. Un clasico cinq étoiles. Cinq, comme les cinq buts inscrits par Villa (doublé), Pedro, Xavi et Jefren ; cinq, comme les 5 doigts de la main que les supporters Barcelonais avaient promis de lever (" la manita "); et 5 enfin, comme la 5ème victoire consécutive du FC Barcelone face au Real !

Le FC Barcelone de Lionel Messi a littéralement atomisé le Real Madrid. Cristiano Ronaldo, muet, n'a pu empêcher les 5 buts des Blaugrana, qui se sont offerts leur 5ème victoire d'affilée contre le Real !


Hier, le FC Barcelone de Messi a atomisé les galactiques de Jose Mourinho 5 buts à 0 ! Pliant le match dès la 18ème minute après les buts, magnifiques, de Xavi et Pedro, le Barça a ensuite déroulé et inscrit, presque logiquement, 3 buts en 2nde période. David Villa s'est offert un doublé ; Jeffren, qui l'a remplacé en fin de match, a crucifié le Real 4 minutes après son entrée en jeu à la 87ème !



Le 161ème clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid a tourné à la démonstration. Devant 620 millions de téléspectateurs, les Blaugrana ont joué contre les Merengue comme contre une équipe mineure. Symptomatique de la domination du Barça, qui a eu 67% de possession du ballon face à un Real apathique, le but de Pedro à la 18ème est venu après un enchaînement de plus de 20 passes !



Au terme d'un match tendu (11 cartons jaunes, 1 rouge, et beaucoup de provocations), tous les supporters du Barça ont fièrement chanté et pu adresser une jolie « main d'honneur » à Jose Mourinho. Lui qui espérait courir sur la pelouse du Camp Nou comme en demi-finale de Ligue des Champions, a connu hier


Le Barça était trop fort pour le Real. Mouriho et Ronaldo ont subi un échec retentissant ! Le "Special One", qui a perdu hier avec plus de 3 buts d'écarts pour la 1ère fois de sa carrière, aura sans doute du mal à digérer.