Clásico : Ronaldo/Messi sur un pied d'égalité

Voir le site Téléfoot

RTSUHJM
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2017-12-21T16:56:51.791Z, mis à jour 2017-12-21T17:04:52.898Z

Samedi, lors du Clásico, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi vont avoir l'occasion de se départager. Les deux stars ont en effet inscrit le même nombre de buts cette année : 53 réalisations en 2017.

La planète foot va conclure l'année 2017 en beauté, avec un alléchant Barça-Real, samedi en Liga. L'occasion pour les deux stars de chaque camp, que sont Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, de s'affronter et de gonfler un peu plus leurs statistiques.

 A égalité parfaite 

Qui, du Portugais ou de l'Argentin, terminera l'année civile avec le plus grand nombre de buts inscrits ? La décision pourrait se faire ce samedi à Bernabeu. Car pour le moment, les deux meilleurs ennemis ne parviennent pas à se départager. Chacun ayant marqué la bagatelle de 53 buts, toutes compétitions confondues, que ce soit en club ou avec la sélection. Cependant, Ronaldo a joué quatre matches de moins que l'enfant de la Masia cette année. Ce 23 décembre l'un d'entre-eux prendra-t-il l'avantage ? 


marca

Le quotidien espagnol Marca a détaillé les statistiques de CR7 et de la Pulga sur cette année civile. Si Messi a marqué plus de buts que Ronaldo en club (49 contre 42), l'Argentin a été moins décisif en sélection (seulement quatre buts, contre onze pour Cristiano avec la Seleção). Sur un autre aspect, les deux stars se valent quasiment. Le pourcentage de victoires des Merengue quand Ronaldo joue est de 75,36%. Pour le Barça, quand Messi est sur le pré vert : 75,63%. 

Le duel Messi/Ronaldo en vidéo :


Cristiano/ Messi, chapitre 34 

Samedi, les deux joueurs vont s'affronter pour la 34e fois dans un Clasico. Dans les confrontations, le bilan est légèrement en faveur du Barcelonais, auteur de 20 buts, contre 18 pour le Madrilène. "Leo" garde cependant un avantage conséquent sur le nombre de victoires face à son rival (15 succès dans le Clásico pour la Pulga, contre dix pour CR7). Une chose est sûre, samedi la planète sera divisée en deux, entre les amoureux de l'un et les passionnés de l'autre... Et là, les statistiques n'y changeront rien.