Clasico : le XI combiné Real-Barcelone

Voir le site Téléfoot

RTSUI3O
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2017-12-22T16:50:27.151Z, mis à jour 2017-12-22T17:00:28.167Z

Avant le Clasico, on se prête au jeu de composer une équipe-type avec les joueurs barcelonais et madrilènes qui devraient jouer samedi et selon la forme du moment. Voici notre XI.

Gardien 

Dans les buts, le choix s'est porté sur Marc-André ter Stergen, aux dépens de Navas. Le portier barcelonais est le gardien du temple cette saison. Avec Oblak, il est le dernier rempart qui a encaissé le moins de buts (seulement 7 en 16 matches). Quasiment infranchissable en Ligue des champions (un but encaissé), l'Allemand (1,87m, 85kg) impressionne par ses réflexes et sa qualité de relance au pied.

Défenseurs

Pour empêcher toute équipe adverse de faire trembler ses filets, ter Stergen peut compter sur une belle muraille devant lui, composée de quatre beaux gaillards. En l'absence du Barcelonais Samuel Umtiti, blessé, son coéquipier Gerard Piqué prend place dans l'axe de la défense, où il est préféré à Raphaël Varane. L'imposant Catalan (1,94m) aux plus de 400 matches avec le Barça n'est plus à présenter et reste une valeur sûre.  Il est le seul Blaugrana de notre XI. A ses côtés, dans l'axe, Sergio Ramos, le patron de la défense merengue, solide dans les duels. Sur les côtés de la défense, Marcelo, en habitué des grands rendez-vous, prend place à gauche et Dani Carvajal à droite. Sur son côté, il n'hésite pas, comme son compère à gauche, a apporter le soutien devant par ses montées et par sa qualité de centre.

Milieux

Dans un milieu à trois avec une pointe basse, on retrouve Casemiro. Le Brésilien de 25 ans (20 sélections) a su s'imposer dans le XI de Zidane, en apportant plus d'équilibre à l'équipe. La saison dernière, il a même marqué face à Barcelone, ne pouvant cependant empêcher la défaite des siens (2-3). Un milieu de terrain sans Toni Kroos. L'Allemand ne réalise pas la meilleure saison de sa vie, même s'il revient petit à petit aux affaires. Par contre, Luka Modric est présent. Le Croate s'avère être une véritable plaque tournante au milieu et est souvent dépositaire du jeu. Indispensable au Real de Zidane. Enfin, Paulinho est titulaire. Oui, oui... Raillé à son arrivée au Barça, le natif de São Paulo a fini par séduire les sceptiques qui ne voyaient en lui qu'un joueur physique et peu technique. A vrai dire, il doit sa place dans ce XI pour son apport indéniable en attaque. Ce robuste milieu défensif a déjà marqué six buts en Liga, dont un doublé face à La Corogne dimanche dernier (4-0). Désolé pour les fans d'Iniesta ou encore de Rakitic.

Attaquants

Enfin, en attaque, il fallait bien faire des choix. Exit Ousmane Dembélé (de toute façon, il est blessé), exit Gareth Bale, Karim Benzema ou Isco. Le trio offensif est composé de valeurs sûres : Lionel Messi, actuel meilleur buteur de la Liga avec 14 réalisations. On le replace légèrement sur le côté pour laisser la pointe à son coéquipier Luis Suarez. L'Uruguayen n'est pas au top du top cette saison (neuf buts en Liga tout de même), mais son mordant peut faire la différence. Enfin, Cristiano Ronaldo complète la ligne d'attaque. Certes, le récent quintuple Ballon d'Or n'a marqué que quatre buts en Liga (il a manqué quatre matches de Championnat en début de saison, car suspendu), mais qu'est-ce qu'il plante en Ligue des champions ! Déjà neuf buts sur la scène européenne. Et puis une attaque à dix Ballons d'Or, c'est quand même tentant.



Clasico   Equipe mixée