Clichy, la positive attitude

Voir le site Téléfoot

Clichy, La positive attitude
Par Maxime DUPUIS|Ecrit pour TF1|2010-05-25T11:30:11.000Z, mis à jour 2010-05-25T11:30:11.000Z

Gaël Clichy fait partie de la petite minorité de joueurs de l'équipe de France qui pourrait quitter le groupe avant la Coupe du monde. Heureux d'être là, le défenseur latéral d'Arsenal n'en fait cependant pas une histoire. Le Gunner n'a qu’une certitude : William Gallas sera bel et bien au Mondial.

On ne sait pas si c'est l'effet Tignes. Mais Gaël Clichy a le sourire. Le latéral gauche d'Arsenal est heureux d'être là, parmi les survivants de la liste élargie concoctée par Raymond Domenech. Content d'être en Savoie mais incertain quant à la suite de l'aventure. Lassana Diarra forfait pour le Mondial, le groupe France est désormais constitué de vingt-trois éléments. Ce qui ne l'assure pas d'une place dans l'avion puisque le sélectionneur national a la possibilité de rappeler un milieu défensif à la rescousse et se délester de l'un de ses défenseurs pour rééquilibrer la liste.


Clichy, la positive attitude

Mais qu'importe. Quand certains prennent les matches les uns après les autres, Clichy en fait de même avec les jours : "Je fais peut-être partie des joueurs en ballottage. J'essaye de prendre le plus de plaisir. J'espère ne pas être le joueur qui part", reconnait-il tout de même. Depuis le forfait de Lassana Diarra, ses chances ont légèrement crû tout de même. Non ? "On ne sait pas si le sélectionneur veut rester avec les 23. Tout peut changer. Il faut voir et attendre son choix." Dimanche matin, Raymond Domenech a laissé planer le suspense quant à la suite des événements : "La liste officielle est le 1er juin et jusqu'au 1er juin tout peut arriver", a-t-il indiqué dans Téléfoot. Avant d'ajouter : "Pour le moment ils sont 23, mais ça ne veut pas dire forcément, que, en fonction de ce qui peut se passer, ce seront les 23 du 1er juin."


Gallas sera là


Si Clichy est sûr d'une chose, c'est que William Gallas sera bien en Afrique du Sud. Blessé au mollet et à l'arrêt depuis le 31 mars dernier, l'ancien Marseillais est sur la bonne voie et, samedi, a été intégré à la défense-type des Bleus - aux côtés de Sagna, Abidal et Evra - lors de l'entrainement : "On ne va pas se cacher derrière quoi que ce soit. J'évolue en club avec lui, je sais que c'est quelqu'un de fort. Je n'ai aucun doute, il participera à la Coupe du monde, assure-t-il. On est monté en haut, c'était une grosse épreuve et s'il a résisté à ça, ça ira. Je touche du bois pour lui et le groupe. Mais je pense qu'il fera partie du voyage."