Les clubs vont recruter des joueurs via Football Manager !

Voir le site Téléfoot

Football Manager 2014
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-08-15T07:36:00.000Z, mis à jour 2014-08-15T07:45:51.000Z

Le fournisseur d'analyses de performances sportives Prozone vient de signer un partenariat avec le jeu vidéo Football Manager afin d'avoir accès à son immense base de données. Prozone pourra ainsi conseiller de nombreux clubs de football.

De la simulation à la réalité ! Football Manager, le célèbre jeu vidéo de gestion de football vient de signer un accord avec Prozone, spécialisé dans l'analyse des performances sportives. Ce dernier pourra donc utiliser les données du jeu pour aider ses clubs clients.

Près de 580 000 joueurs référencés
Football Manager est la référence des jeux vidéo de gestion footballistique. Depuis l'édition 2005, le jeu et ses nombreuses suites se sont vendues à des millions d'exemplaires.

Disposant d'une base de données immense (plus de 578 000 joueurs référencés), le jeu a fini par susciter les convoitises. Ainsi, l'entreprise Prozone, vient de signer un partenariat avec Sports Interactive, l'éditeur de Football Manager. Prozone est le partenaire de plusieurs clubs (Bayern Munich, Arsenal, Chelsea) mais ne dispose d'une base de données que de 80 000 joueurs.

Grâce à cette association, Prozone aura accès à l'immense base de données du jeu et pourra s'en servir pour aider ses clubs clients à recruter des joueurs, comme l'a expliqué son PDG : « Prozone RECRUITER a été conçu pour accompagner les intuitions des recruteurs et des entraîneurs en leur proposant des informations de performance détaillées sur plus de 80 000 joueurs du monde entier. La base de données de Sports Interactive est une ressource très précise et très utile qui va améliorer les services de recrutement que nous fournissons. Compléter nos riches données techniques et nos archives vidéo avec les excellentes informations (biographies, contrats et postes) de Sports Interactive fera de RECRUITER la plateforme de gestion d'effectifs et de recrutement la plus complète au monde ».

Everton et Nice : les précurseurs
Ce partenariat ouvre donc une nouvelle ère même si des clubs avaient déjà franchi le pas. En 2008, Everton avait signé un partenariat avec Sports Interactive pour avoir accès à la base de données du jeu. C'est ainsi que les Toffees avaient recruté le Belge Maroune Fellaini, qui a depuis été revendu à Manchester United pour 27,5 millions de livres, soit 33,6 millions d'euros.

En France, le recruteur de l'OGC Nice, Jonathan Beilin, avait expliqué s'être servi du jeu pour recruter : « Je m'en sers pour découvrir des jeunes mais ensuite, évidemment, il faut faire appel à d'autres filtres pour en savoir plus ». C'est ainsi qu'il avait repéré le latéral gauche argentin de Boca Juniors, Fabian Monzon, qui avait rejoint Nice en 2011 : « Lui, je le suivais depuis quatre ans. Il a toujours été bien noté ; cela a renforcé mon désir de le recruter ».