Dans l'actualité récente

Les confessions d'Anelka sur Chelsea et les Bleus

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-08T18:02:00.000Z, mis à jour 2012-02-08T18:40:35.000Z

Actuellement en stage de préparation en Espagne avec sa nouvelle équipe de Shangaï Shenhua, Nicolas Anelka est revenu sur sa fin d'histoire mouvementée à Chelsea. L'attaquant n'a toujours pas accepté l'attitude de son ancien entraineur et n'oublie pas les Bleus.

Mal-aimé du foot français, Nicolas Anelka connait décidemment une carrière hors du commun.




La saison de l'attaquant ne s'est pas prévue comme il l'espérait initialement. Face à son refus de signer un nouveau contrat avec les Blues de Chelsea, Anelka est rapidement devenu persona non grata du côté de Stamford Bridge comme il l'a expliqué lors du documentaire L'Entrée des Trappistes sur Canal + « J'avais tout l'équipement des professionnels, mais ils m'ont mis dans un autre vestiaire qu'eux».




Responsable de sa mise à l'écart, André Villas Boas n'est pas épargné par l'ancien avant-centre d'Arsenal. Alors qu'il brillait sous les ordres de Carlo Ancelotti, Nicolas Anelka a été relégué sur le banc des Blues. En 9 apparitions cette saison en Premier League, il n'a inscrit qu'un seul but. Ces relations conflictuelles symbolisent selon lui le caractère « très individuel » de ce sport collectif.




L'épisode du Mondial 2010 n'est pas oublié dans ce documentaire où il partage l'affiche avec ses amis Jamel Debbouze et Omar Sy. L'épopée malheureuse de l'équipe de France en Afrique du Sud demeure un souvenir sensible pour le joueur «Cela va rester en moi pour toute la vie. Quand vous savez que vous avez fait votre devoir et accompli votre tâche puis qu'on vient vous planter un couteau dans le dos, ça fait franchement très mal ».


Malgré cette expérience difficile, Nicolas Anelka se réjouit de rejoindre Shangaï, « le New York d'Asie » où il compte bien terminer sa carrière.