"Confiance en nous"

Voir le site Téléfoot

'Confiance en nous'
Par Reuters|Ecrit pour TF1|2009-09-15T12:08:04.000Z, mis à jour 2009-09-15T12:08:04.000Z

Rencontrer le Milan AC n'effraye pas Mamadou Niang. Le capitaine de l'Olympique de Marseille a "confiance" en son équipe et pense qu'elle a les moyens de réussir son entrée en Ligue des Champions. Et, pourquoi pas, d'atteindre les huitièmes de finale de la compétition.

MAMADOU NIANG, cette première rencontre face au Milan AC est-elle déjà décisive ?


M.N. : C'est un match important. Comme toutes les autres rencontres de la phase de poule. On est quatre équipes sur la même ligne de départ. Nous avons toutes nos chances. On va en tout cas tout faire pour réaliser une bonne prestation. Après, on verra. Mais on a vraiment confiance en nous. La rencontre face au Milan sera très importante mais on ira aussi se battre en Espagne. Je peux vous assurer que l'on ira chercher quelque chose à Madrid.


Est-ce particulier de jouer contre le Milan AC ?


M.N. : Pour la motivation. Pas de problème. On y est tous. Une fois le match du Mans terminé, tout le monde a parlé de Milan. On a vraiment envie d'y être. Et de se battre sur le terrain. Les onze joueurs titulaires feront tout pour montrer au coach qu'il ne s'est pas trompé. Nous ferons tout pour gagner cette rencontre !


Votre adversaire n'a pas bien débuté son championnat. Est-ce le bon moment pour affronter cette équipe milanaise ?


M.N. : Il n'y a pas de bon moment pour affronter une équipe comme Milan. Ils ont quand même gagné sept fois la Ligue des Champions. C'est vrai qu'ils sont en difficulté en championnat, mais ça ne veut rien dire. Il y a deux ans, quand nous sommes allés à Liverpool, nous étions relégables. Et pourtant nous avons gagné à Anfield (0-1). La Ligue des Champions, c'est une compétition à part.


Justement, l'OM est passé tout près de la qualification il y a deux ans. Que vous manque-t-il pour accéder aux 8e de finale ?


M.N. : On a fait de bons matches. Mais nous avons souvent perdu sur des petits détails. Des petites erreurs comme un manque de concentration, ça peut passer en Ligue 1. Mais pas en Ligue des Champions. Car c'est le très haut niveau. Si on commet la moindre faute, on la paye cash. Plusieurs fois, nous l'avons appris à nos dépens. Cette fois, on va essayer de tenir pendant 90 minutes sans faire de faute. Il faut mettre toutes les chances de notre côté pour espérer accéder aux 8e de finale. Et il faudra profiter du moindre espace que peut nous laisser Milan.


Didier Deschamps a essayé un nouveau schéma tactique (4-4-2) contre Le Mans. Cette nouvelle disposition vous convient-elle davantage ?


M.N. : Je me sens bien dans les deux systèmes de jeu (4-3-3 et 4-4-2, ndlr). Car tout dépend de l'animation sur le terrain. Mais aussi de l'envie. Au Mans, ça a bien marché. Même si on doit encore régler quelques détails. C'est peut être aussi parce que j'avais plus de jambes que face à Bordeaux. En tout cas, on est capable de jouer avec deux systèmes différents. C'est très intéressant car on peut passer d'un schéma de jeu à l'autre en cours de rencontre.