Dans l'actualité récente

Copa America : Les insultes de Neymar à l’arbitre révélées

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-06-22T10:38:00.050Z, mis à jour 2015-06-22T10:46:02.109Z

Après avoir assené un coup de tête à Murillo face à la Colombie en Copa America, Neymar s’en est pris verbalement à l’arbitre. Des propos qui sont à l’origine de sa lourde sanction : quatre matches de suspension.

Un an après avoir été blessé par Juan Zuniga en quart de finale de la Coupe du Monde, Neymar a raté ses retrouvailles avec la Colombie la semaine dernière. Le joueur a souhaité en découdre avec Murillo, et lui a infligé un coup de tête. Peu après, il s’en est pris à l’arbitre avant de l’insulter.

« Tu veux devenir célèbre sur mon dos »

En marge de la défaite du Brésil face à la Colombie en Copa America 1-0, Neymar a violemment insulté l’arbitre selon Marca. Le journal aurait réussi à mettre la main sur le rapport de l’homme en noir, Enrique Osses. Voici ce que le Brésilien lui aurait dit : « Tu veux devenir célèbre sur mon dos, espèce de fils de p… » L’arbitre explique la situation : « Il m’attendait et m’a insulté. »



« C’était prémédité »

Pour avoir tenté de tirer sur Pablo Armero à la fin du match, asséné un coup de tête à Murillo et pour ses insultes envers l’arbitre, Neymar a écopé de quatre matches de suspension. Un membre de la Commission de discipline de la CONMEBOL, Alberto Lozada, est revenu sur cette sanction : « D’après ce que dit le rapport, c’était prémédité. Neymar a attendu l’arbitre dans le tunnel et l’a insulté. Sa sanction aurait pu être plus sévère. Il a eu une punition légère. »

Neymar est en vacances

Alors qu’était un temps évoquée l’idée de faire appel de la sanction, Neymar et la fédération brésilienne de football ont d’un commun accord décidé d’accepter la punition. Le prodige a vécu le succès du Brésil face au Venezuela des tribunes, puis a quitté le rassemblement au Chili. Neymar va maintenant bénéficier de trente jours de vacances, avant de reprendre avec le FC Barcelone.