Copa America : L'Argentine écrase le Paraguay et fonce en finale (6-1)

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-01T06:39:07.552Z, mis à jour 2015-07-01T09:03:01.784Z

Emmené par un Lionel Messi des grands soirs, l'Albiceleste a validé son billet pour la finale de la Copa America où elle retrouvera le Chili, pays organisateur de la compétition.

C'est ce qui s'appelle communément "mettre les choses au point". Loin d'être brillante depuis le début de cette Copa America 2015, l'Argentine a fait taire tous ses détracteurs en écrasant le Paraguay six buts à un ce mardi (mercredi pour nous Européens) dans un match à sens unique. Un large succès qui permet à l'Albiceleste de se diriger droit vers la finale pour arracher un premier trophée majeur depuis 22 ans. 

Extraordinaire Messi

Critiqué pour son rendement depuis le début de la compétition reine du football sud-américain, Lionel Messi a rappelé au monde entier qu'il était bel et bien le meilleur joueur du monde. Face à une équipe qui a accroché les siens lors des phases de groupe et sorti le Brésil en quarts de finale, le génie du FC Barcelone a été éblouissant dans son attitude et son intelligence de jeu, comme en finale de Ligue des Champions face à la Juve.

 S'il n'a pas marqué, le numéro 10 argentin a délivré trois passes décisives... ou plutôt trois caviars à ses partenaires qui ne se sont pas fait prier pour les convertir avec, entre autres, des buts de Marcos Rojo (15e), Javier Pastore (27e), qui a été décisif dans le doublé d'Angel Di Maria (47e, 53e), et Gonzalo Higuain (83e). Il ne manquait plus que Sergio Aguero pour corser une addition déjà bien salée (80e). 

Le Paraguay fatigué et malchanceux

Epuisé par la répétition des matches mais aussi par l'extraordinaire intensité qu'il a mis depuis le début de cette Copa America édition 2015, le Paraguay n'a jamais pu contester la domination de l'Argentine dans cette rencontre. Valeureux jusqu'au bout, comme en témoigne la réduction du score de Lucas Barrios juste avant la mi-temps (43e), les hommes de Ramon Diaz ont joué de malchance avec coup sur coup les blessures de Derlis Gonzalez (27e) et Roque Santa Cruz (30e). 

Dommage pour la Albirroja qui devra se contenter de disputer ce vendredi la petite finale face à la surprenante équipe du Pérou. L'Argentine sera quant à elle opposée au pays organisateur de cette Copa America 2015, le Chili, qui défendra chèrement sa peau devant un public largement acquis à sa cause

Rendez-vous samedi pour une finale qui s'annonce explosive !