Copa America : Messi enfin prophète en son pays ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-07-03T12:40:36.465Z, mis à jour 2015-07-10T12:12:05.544Z

Qualifié en finale de la Copa America avec l'Argentine, Lionel Messi a une nouvelle occasion en or pour rentrer dans la légende de son pays comme il l'a si bien fait au FC Barcelone.

Pour une très grande majorité de spécialistes, Lionel Messi est tout simplement le meilleur joueur du monde. Etincelant avec le FC Barcelone depuis le début de sa carrière, celui que l'on surnomme affectueusement "la Pulga" a du mal à confirmer son statut une fois le maillot de l'Argentine sur ses épaules. Ca tombe bien : le capitaine de l'Albiceleste aura l'occasion de devenir enfin prophète en son pays s'il parvient à briller face au Chili ce samedi en finale de la Copa America. 

Une belle Copa, mais...

Soyons honnêtes : à défaut d'être extraordinaire, Messi effectue pour l'instant une bonne Copa America. Sa prestation contre le Paraguay (victoire 6-1 de l'Argentine) en demi-finale où il a délivré trois passes décisives et été impliqué sur cinq des six buts des siens est là pour le prouver. Seulement voilà, le numéro 10 du Barça ne fait pas encore l'unanimité dans son pays natal et cela pour plusieurs raisons. La première d'entre elles est d'ordre culturelle et c'est notre confrère de chez RMC Daniel Riolo qui l'explique parfaitement bien sur son blog en évoquant le retour de Carlos Tevez dans son club de Boca Juniors. "Comme chez beaucoup de Sud-américains, il y a encore la passion du jeu, l'attachement à une famille, un club. Il y a une culture, même du pauvre". Alors, forcément voir des joueurs partir de rien et accomplir leurs premiers faits d'arme en Argentine, s'expatrier en Europe pour y gravir des sommets et revenir au pays afin de terminer comme il se doit leur carrière, cela a quelque chose d'héroïque, voire de poétique. Une histoire que Messi ne peut écrire, lui qui a quitté très tôt Rosario pour être formé en Catalogne et y devenir une légende.

Messi doit gagner ET briller avec l'Argentine

Pour être enfin accepté à sa juste valeur, le capitaine de l'Albiceleste doit également accomplir ce qu'il sait faire de mieux avec le Barça : marquer et être décisif lors des gros matches. Meilleur buteur de l'histoire du club blaugrana avec 440 réalisations depuis ses débuts professionnels en 2004 (en incluant les matches amicaux), Messi s'est souvent distingué par des prestations sensationnelles où, touché par la grâce, il a martyrisé les meilleurs défenseurs adverses. Son triplé au Camp Nou contre le Real Madrid en 2007 (3-3), son doublé face au Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions (victoire du Barça 3-1) ou encore son ouverture du score "maradonesque" contre Bilbao en finale de Coupe du Roi en mai dernier sont restés dans les mémoires et ne constituent que de maigres exemples de ce que peut accomplir le génie argentin. 

Pour l'heure, Messi tarde encore à laisser un souvenir impérissable de son talent sous le maillot argentin. Mais face au Chili ce samedi, il aura l'occasion de marquer de son immense empreinte un pays qui aimerait bien remporter son premier trophée majeur après 22 ans d'attente.