Copa del Rey - Florentino Pérez : "La finale de Copa au Bernabeu ? Impossible, il y aura des travaux"

Voir le site Téléfoot

RTX2UFX7
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-02-09T17:03:52.345Z, mis à jour 2017-02-09T21:05:53.127Z

Interrogé sur la possibilité que la finale de la Copa del Rey entre le FC Barcelone et Alavès se joue au Bernabeu, Florentino Pérez a botté en touche, jeudi. Et pour cause, l’enceinte du Real Madrid sera en travaux.

Nouvelle polémique à venir en Espagne concernant la finale de la Copa del Rey. Actuellement sans stade pour recevoir la grande finale de la compétition qui se jouera entre le FC Barcelone et Alavès, le 27 mai prochain, la Fédération espagnole de football (RFEF) s’est mise en quête de l’endroit idoine.  Une façon de faire qui est entrée dans les mœurs depuis le temps de l'autre côté des Pyrénées.

Selon <em>Marca</em>, les premiers postulants à l'accueil de la finale sont à l'heure actuelle : le Camp Nou, le stade du FC Barcelone, San Mamès (Athletic Bilbao), qui n'a toujours pas reçu l'événement depuis sa mise en service en 2013, ainsi que le Santiago-Bernabeu, l'antre du Real Madrid. L'enceinte madrilène, d'une capacité de 81.044 places, fait d'ailleurs office d'endroit Idyllique pour un tel évènement selon le journal espagnol.

Les travaux succèdent à un concert de Springsteen

Interrogé jeudi sur la possibilité que la finale de l’édition 2017 se joue au Bernabeu, Florentino Pérez, le président du Real Madrid, a répondu par… la négative. Et pour cause : l’enceinte madrilène sera indisponible.  "Il ne sera pas possible de jouer la finale au Bernabeu car il y a des travaux. Vous n’avez pas d’autres questions ?", a indiqué Pérez en marge de la présentation d’un livre racontant l’épopée de la "<em style="font-family: Calibri, sans-serif; font-size: 14.6667px;">Undecima</em>" et la fabuleuse année 2016 du Real Madrid. Ce coup de malice n'est pas une première du côté de la Casa Blanca.

La saison dernière, faute d’avoir pu récupérer le stade de l'avenue de Concha Espina, qui devait accueillir un concert de Bruce Springsteen le même jour. la RFEF avait dû se tourner vers l'autre grand Stade de la ville de Madrid, le Vicente-Caldéron pour recevoir la rencontre le FC Barcelone et le FC Séville (2-0),En 2015, les dirigeants madrilènes avaient tout simplement refusé que le Barça ne soit sacré dans leur stade face à l’Athletic Bilbao. Sans solution, la Fédération espagnole avait finalement opté pour le Camp Nou (succès du Barça 3-0).


Bonus Téléfoot - Le Real Madrid tient tête au Barça au Camp Nou