Copa Libertadores : André-Pierre Gignac héros des Tigres

Voir le site Téléfoot

CKkRdH UsAAwH4L
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-07-23T09:23:29.934Z, mis à jour 2015-07-23T09:33:30.219Z

André-Pierre Gignac n’aura pas mis longtemps pour se mettre les supporteurs des Tigres dans la poche. Avec un but face à l’Internacional de Porto Alegre, il permet à son équipe de décrocher sa première finale de Copa Libertadores.

Après la signature d’André-Pierre Gignac, beaucoup d’observateurs étaient dubitatifs, et s’insurgeaient d’un tel choix de carrière. Deux matches officiels plus tard, et l’ancien de l’Olympique de Marseille a déjà convaincu tout le monde. Avec un but en demi-finale retour de Copa Libertadores face à Porto Alegre, il offre aux Tigres la finale de la compétition.

Gignac étincelant

Défaits 2-1 au match aller face à Porto Alegre, les Tigres devaient absolument s’imposer mercredi soir pour rallier la finale de la Copa Libertadores. Dans un Estadio Universitario plein à craquer, 43 000 spectateurs, André-Pierre Gignac a guidé sa nouvelle équipe. Pour sa première à domicile au Mexique, il n’a pas tardé à faire parler la poudre. A la 18ème minute, l’ancien de l’OM reprend un bon centre de Jurgen Damm, et trompe le gardien adverse d’une superbe tête.



A la 41ème minute, Geferson trompe son propre gardien et inscrit un but contre son camp. Au retour des vestiaires, Arevalo creuse l’écart pour l’équipe mexicaine, 3-0. En fin de match, Lisandro Lopez sauve l’honneur pour Porto Alegre. André-Pierre Gignac aurait pu aggraver le score pour l’équipe mexicaine, mais sa volée en fin de match est bien détournée. Il croit également marquer sur un joli lob, mais le but est annulé pour une faute. 3-1, le match est plié, les Tigres se qualifient pour leur première finale de Copa Libertadores dans une ambiance survoltée.



Trois buts en quatre matches

Peu après son arrivée au Mexique, APG avait disputé deux matches amicaux, et avait marqué lors de chacune des rencontres. Il s’était également illustré au match aller de la demi-finale de Copa Libertadores face à Porto Alegre, en effectuant un sublime petit-pont sur un joueur adverse.



Gignac et les Tigres disputeront la finale de la Copa Libertadores face à River Plate le 29 juillet et le 5 août prochains.


En attendant, si le joueur continue de briller, il pourrait très bien revenir en Equipe de France :