Sur la corde raide

Sur la corde raide
Ils ont tous participé à la campagne de qualification pour le Mondial sud-africain. Pourtant, ces habitués des dernières listes de Raymond Domenech pourraient rater la Coupe du monde. Blessures à répétition, prestations moyennes, concurrence sur les dents : les raisons sont nombreuses.

CEDRIC CARRASSO


. Son statut en Bleu : Certes, Cédric Carrasso ne possède aucune sélection mais il s'est installé comme l'alternative au duo Lloris-Mandanda en équipe de France. Il est appelé pour la première fois en Bleu lors de la rencontre amicale face à l'Argentine (11 février 2009). Depuis qu'il évolue à Bordeaux, l'ancien Toulousain est un habitué des rassemblements à Clairefontaine.


. Sa forme actuelle : Blessé depuis le quart de finale retour de la Ligue des Champions face à Lyon, le Bordelais effectuait son retour à la compétition ce samedi. Une absence d'un mois qui pourrait compter, tout comme la baisse de forme des Girondins de Bordeaux. Même si c'est bien la rude concurrence de deux des portiers les plus en vue de L1 (Ruffier et Landreau) qui doit le plus inquiéter Carrasso.


Principaux adversaires : Ruffier, Landreau


JULIEN ESCUDE


. Son statut en Bleu : Le Sévillan reste un habitué des listes de Raymond Domenech et a disputé quatre rencontres de qualification au Mondial dont le barrage retour face à l'Irlande. Titulaire lors de la dernière sortie des Bleus face à l'Espagne, il totalise 13 sélections. Le sélectionneur apprécie sa technique ainsi que sa patte gauche. Gros problème, Escudé n'a cessé d'accumuler les bourdes sous le maillot bleu. Sa dernière prestation contre les champions d'Europe a confirmé ses soucis en sélection.


. Sa forme actuelle : Il signe une fin de saison sans fausse note et très solide avec le FC Séville. Maillon indispensable en club, il a accumulé 23 titularisations en Liga cette saison.


Principaux adversaires : Rami, Boumsong, Squillaci.


SEBASTIEN SQUILLACI


News associées