Dans l'actualité récente

Coulé à Anfield, City lance l'opération remontada

Voir le site Téléfoot

RTX5GMVO
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-04-05T09:08:20.030Z, mis à jour 2018-04-05T09:22:31.133Z

Ecrasé par Liverpool en quart de finale aller de la Ligue des champions (0-3), Manchester City a sérieusement compromis ses chances de qualification. Retour sur un fiasco.

Un, deux... et trois zéro. Mercredi soir, Manchester City sombré à Anfield. Trois buts encaissés en l'espace de trente minutes et voilà la bande de Pep Guardiola dans de beaux draps (0-3), avant le match retour dans moins d'une semaine. Ces Citizens-là seront, à n'en pas douter, champions d'Angleterre (16 points d'avance sur le deuxième, Manchester United), mais il est fort possible qu'ils devront encore patienter pour dominer l'Europe. La faute à un match totalement raté face à Liverpool. 

La stat du match : zéro tir cadré pour City 

Zéro. Ce chiffre illustre parfaitement l'impuissance des Mancuniens. A Anfield, la meilleure attaque de Premier league (88 buts) n'a pas existé. City aux abonnés absents devant : en quatre-vingt dix minutes, il n'a eu aucun tir cadré. Onze frappes en direction des cages de Loris Karius... toutes à côté. Une statistique assez rare pour être soulignée, car il faut en effet remonter au 26 octobre 2016 pour trouver la trace d'un match de City sans tir cadré : c'était face au voisin Manchester United, en League Cup. Une éternité. 



Liverpool enragé 

Si Manchester City a eu toutes les peines du monde à se créer des occasions, c'est en partie dû à la pression constante mise par Liverpool. Mercredi soir, 138 duels ont été disputés. C'est quarante de plus que la moyenne des matches de Premier league. Pris à la gorge d'entrée par une équipe des « Reds » survoltée - et qui avait décidé de mettre beaucoup d'intensité - les partenaires de David Silva ont été balayés en une demi-heure. Mohamed Salah, en forme impériale, a une fois de plus frappé, dès la 12e minute de jeu, inscrivant ainsi son 38e but, toutes compétitions confondues cette saison. Petite inquiétude cependant, car l'Egyptien sortira à la 52e minute, visiblement touché à l'aine. Oxlade-Chamberlain (20e) et Sadio Mané (31e) ont fini d'achever de bien triste « Skyblues », qui ont vu le ciel leur tomber sur la tête. « Nous avons battu la meilleure équipe du monde, confiait Jürgen Klopp en conférence de presse. Manchester City va vouloir riposter maintenant. Ils ont encore leurs chances de passer. 3-0, c'est mieux que 1-0 ou 2-0, mais ce n'est pas décidé. C'est 180 minutes. Il faut faire la fête quand la fête commence. Pas avant ». Le technicien allemand peut se rassurer en se disant qu'il a souvent été à la fête face à son homologue espagnol. Klopp a porté son bilan à six victoires contre Guardiola, toutes compétitions confondues, plus que tout autre entraîneur... 


6% de chances de se qualifier au retour 

« C'est dur, mais nous y croyons. Personne ne pense que nous allons passer. Nous allons donc essayer de nous convaincre que c'est possible. » Amer, Pep Guardiola n'était pour autant pas fataliste à l'issue de la rencontre. Le coach mancunien a lancé l'opération « remontada » et rêve de rééditer l'exploit de son ancienne équipe la saison dernière, quand, battu 4-0 au Parc des Princes, le Barça s'était qualifié en s'imposant 6-1 au retour. La statistique ne parle pas en faveur de l'Espagnol : City à 94% de (mal) chances de passer à la trappe. Une élimination qui résonnerait comme un véritable échec pour les Citizens, tant ils dominent leur sujet depuis le début de saison, du moins en Championnat d'Angleterre. Mais s'il y a bien une équipe qui peut réussir la « remontada », c'est bien City. « Il faut y croire. On va y croire. Il n'y a pas une personne dans notre équipe qui pense que le match est joué. On est capable d'avoir vingt tirs cadrés dans un match. Tout reste à jouer » confiait Vincent Kompany après le match. En effet, avec la puissance offensive dont dispose cette équipe, avec Gabriel Jesus, Leroy Sané, Kevin de Bruyne ou encore David Silva, des Citizens revanchards auront les moyens de leurs ambitions. D'autant qu'ils ont déjà « collé » un 5-0 à Liverpool cette saison à l'Etihad Stadium, lors de la 4e journée du Championnat. Un an après la secousse historique du Camp Nou, une autre équipe réalisera-t-elle l'exploit ? Réponse mardi prochain. 

RTX5GMVO

Leroy Sané (ici face à Oxlade-Chamberlain) et les Citizens sont à terre à l'issue du match aller (0-3)