Dans l'actualité récente

Le coup franc fabuleux de Messi qui redonne vie à l’Argentine

Voir le site Téléfoot

Lionel Messi
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-11-16T10:03:21.255Z, mis à jour 2016-11-16T11:18:59.199Z

Mal engagée dans la course à la qualification au Mondial 2018, l’Argentine a retrouvé des couleurs en s’imposant contre la Colombie (3-0). Lionel Messi a éclaboussé la rencontre de son talent. Il a notamment inscrit un coup franc sublime.

Une Coupe du monde sans l’Argentine ? Cela ne s’est plus produit depuis 1970. Les finalistes de l’édition 2014 sont pourtant mal partis dans la campagne des éliminatoires au Mondial 2018. Heureusement pour eux, il y a Lionel Messi.

Quel coup franc !

Opposés à la Colombie mardi soir, les Argentins se sont rassurés et la Pulga a flambé. A la 10e minute, Lionel Messi a débloqué la situation d’un maître coup franc. Plein axe, à quelque 25 mètres de la cage de David Ospina, le n°10 a envoyé un superbe tir enroulé dans la lucarne, juste sous la barre transversale. Le portier colombien a eu beau se détendre, il n’a pu que s’incliner devant cette frappe magnifique.


Un but et deux passes décisives pour l’homme du match

Le festival Messi ne s’est pas arrêté là. A la 23e minute, le Barcelonais a distillé un centre parfait sur la tête de Lucas Pratto. Le quintuple Ballon d’or y est même allé de son doublé de passes décisives en fin de rencontre. A la 84e minute, il a chipé le cuir dans les pieds de Jeison Murillo et s’est montré altruiste en servant Angel Di Maria. Le Parisien n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets et entériner ainsi la victoire de l’Argentine.



Messi affole encore les compteurs mais l’Argentine n’est pas sortie d’affaire

Après avoir rejoint puis dépasser Gabriel Batistuta en juin dernier au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de l’Albiceleste (54 pour "Batigoal" en 77 sélections, entre 1991 et 2002), Lionel Messi creuse un peu plus l’écart. Il en est désormais à 57 réalisations depuis ses débuts sous le maillot argentin en 2005. L’enfant de Rosario est, par ailleurs, devenu le 3e joueur le plus capé avec 116 matches : il vient de dépasser Roberto Ayala et il se rapproche désormais de Javier Mascherano (134) et du recordman Javier Zanetti (143).

L’Argentine, elle, respire mieux. Après la gifle reçue le 10 novembre à Mineirao contre le rival brésilien (3-0), les hommes d’Edgardo Bauza renouent avec le succès. Ils restaient sur deux nuls et deux défaites. L’Argentine reprend la 5e place du classement des éliminatoires à la Colombie, mais Messi et consorts vont devoir cravacher pour voir la Russie. Seuls les quatre premiers sont qualifiés directement. Le 5e devra disputer un barrage face à un pays de l’Océanie. Il reste 6 journées à disputer, et à l’heure actuelle, seul le Brésil semble à l’abri, leader avec 27 points. Derrière, il n’y a que 9 points d’écart entre le 2e, l’Uruguay (23 points), et le 8e, le Pérou (14 points). Tout reste ouvert entre l’Uruguay, l’Equateur, le Chili, l’Argentine, la Colombie, le Paraguay et le Pérou.