Coupe des Confédérations : L'Espagne déroule contre le Nigeria

Voir le site Téléfoot

error
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-06-23T21:19:00.000Z, mis à jour 2013-06-23T21:25:07.000Z

L'Espagne s'est imposée (3-0) ce dimanche soir face au Nigeria. De quoi lui assurer la première place de son groupe. Toujours invaincue lors de cette Coupe des Confédérations, la Roja affrontera l'Italie jeudi en demi-finale.

Alors que le Nigeria pouvait encore espérer se qualifier pour la suite de la compétition, l'Espagne a une nouvelle fois tenu son rang. Place maintenant à l'Italie.

Doublé de Jordi Alba

L'Espagne n'a pas tardé. Après seulement trois minutes de jeu, la Roja brise les espoirs du Nigeria en ouvrant la marque par l'intermédiaire de Jordi Alba. Largement dominateurs, les joueurs ibériques ont ensuite maîtrisé la rencontre. Entré à l'heure de jeu, Fernando Torres inscrit un but sur sa première action. Impuissants et maladroits offensivement, les Super Eagles ne peuvent lutter avec les Champions du Monde. Obi Mikel et les siens encaisseront même une troisième réalisation à deux minutes de la fin du match (Jordi Alba).

L'Espagne continue d'impressionner

Les hommes de Vicente Del Bosque terminent donc sans trembler en tête de leur groupe. Invaincue durant cette phase de poule, l'Espagne a une nouvelle fois prouvé qu'elle était un cran au-dessus. En effet, depuis le début de la compétition, la Roja n'a encaissé qu'une seule réalisation alors qu'elle en a inscrit pas moins de quinze ! A noter d'ailleurs que durant ses trois matches, le coach espagnol a fait joué l'intégralité de son groupe. Même les trois gardiens ibériques (Valdes, Casillas et Reina) ont eu l'occasion de disputer une rencontre chacun.

Le défi italien

Désormais qualifiée pour les demi-finales, les choses sérieuses commencent pour l'Espagne. Jeudi prochain, la Roja affrontera l'Italie, deuxième du groupe A. Une rencontre qui s'annonce d'ores et déjà tendue. Battus 4-0 en finale de l'Euro 2012, les joueurs de la Squadra Azzurra ont avoué être quelque peu revanchard. En cas de nouvelle victoire face au transalpin, les Espagnols pourraient retrouver le Brésil, pays hôte, en finale de cette Coupe des Confédérations.