Dans l'actualité récente

Coupe des Confédérations : L'Italie sur le podium

Voir le site Téléfoot

2 – Gianluigi Buffon – Juventus – 86
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-06-30T19:03:00.000Z, mis à jour 2013-06-30T19:07:37.000Z

L'Italie s'est imposée lors de la petite finale de la Coupe des Confédérations contre l'Uruguay (2-2, 3 à 2 après TAB). La Squadra Azzurra termine pour la première fois de son histoire à la troisième place de la compétition.

En attendant la finale entre le Brésil et l'Espagne (ce soir à 20h), on connaît déjà le troisième de cette Coupe des Confédérations 2013. Il s'agit de l'Italie, vainqueur face à l'Uruguay.

Bonne entame des Italiens

Après sa demi-finale perdue aux tirs au but contre l'Espagne, l'Italie a parfaitement relevé la tête. Les hommes de Prandelli se sont imposés lors de la petite finale face à l'Uruguay. Les Italiens avaient d'ailleurs bien débuté la rencontre. Plus dominatrice dans le jeu, la Squadra Azzurra a en effet réussi à rapidement ouvrir la marque par l'intermédiaire du défenseur Davide Astori (24e minute). Décevants lors de cette première mi-temps, les Uruguayens ne parviendront pas à réduire le score.

Le réveil des Uruguayens

Mais Diego Forlan et consort reviennent des vestiaires avec de meilleures intentions. Malgré les nombreux sauvetages de Gianluigi Buffon, la Celeste égalise grâce à Edison Cavani à la 58e minute. Un brin entamés physiquement, les Italiens réussissent tout de même à reprendre l'avantage grâce à un superbe coup-franc d'Alessandro Diamanti (73e). Mais l'Uruguay peut compter une nouvelle fois sur le talent de son buteur auteur lui aussi d'un magnifique coup-franc direct.

Buffon décisif

Incapables de se départager dans le temps réglementaire, les deux équipes font durer le plaisir en disputant une prolongation. Seul fait marquant de celle-ci le carton rouge sévère reçu par Montolivo (110e). Mais même en supériorité numérique, l'Uruguay ne parvient pas à faire la différence. Et la différence justement c'est Gianluigi Buffon qui la fera en arrêtant trois tentatives uruguayennes (Forlan, Caceres et Gargano) lors de la séance de tirs au but. Le capitaine de la Squadra Azzura donne ainsi la victoire aux siens.