Coupe d'Allemagne : Wolsburg entre dans l'histoire

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-30T20:23:35.067Z, mis à jour 2015-05-30T20:49:34.456Z

Mené au score face au Borussia Dortmund, Wolfsburg s'est imposé samedi soir à Berlin en finale de la Coupe d'Allemagne (1-3). Le deuxième trophée dans l'histoire des Loups après leur titre de champion en 2009.

Jürgen Klopp n’a pas eu son cadeau d’adieu avec le Borussia Dortmund. L’emblématique entraîneur du club de la Ruhr s’est incliné avec ses joueurs en finale de la Coupe d’Allemagne face à Wolfsburg (1-3).

Klopp fait un flop

Pas de cadeau d’adieu pour Jürgen Klopp, qui aura vécu une dernière saison extrêmement frustrante sur le banc du Borussia Dortmund. Quelques jours après l’annonce de son départ, l’entraîneur allemand, arrivé au BVB en 2008, ne partira donc pas sur une bonne note. Ni avec avec sa prime de 500 000 euros promise en cas de victoire au Stade olympique de Berlin. La faute à Wolfsburg, qui conclut une excellente saison après sa deuxième place en Bundesliga derrière l’intouchable Bayern Munich. Une victoire en Coupe - la première de son histoire - amplement méritée.

Aubameyang ouvre le score

Dominateurs durant les 20 premières minutes, avec la clef l'ouverture du score rapide signée Aubameyang (5e), les Jaune et Noir pourront regretter l’occasion manquée par Marco Reus, lorsque l’international allemand, seul au point de penalty, a manqué le cadre (18e). Cet épisode a marqué, quasiment à la minute près, le début d’une nouvelle rencontre. Wolfsburg a commencé à combiner dans le camp adverse, à retrouver le contrôle du ballon et, en un quart d’heure, les loups ont complètement éteint la furia des hommes de Klopp. Luiz Gustavo (23e), De Bruyne (33e) puis Dost (38e) ont concrétisé, avec une efficacité redoutable, le temps fort des leurs.

De Bruyne fait un malheur

Comme souvent cette saison, l'international belge aura été le meilleur joueur de son équipe. Virevoltant, c'est des 20 mètres, sur un bijou de demi-volée du droit, qu'il mettra ses coéquipiers sur la voie du succès. L'ailier des Loups de Wolfsburg jouit d’une cote folle sur le marché des transferts, entre des intérêts du Paris Saint-Germain, de Manchester City, ou bien encore du Bayern Munich. Son efficacité redoutable ce samedi soir devrait convaincre ces derniers de sortir le portefeuille. L'efficacité, c'est justement ce qu'il a manqué aux joueurs du Borussia pour renverser à leur tour les débats. En deuxième période, seul le poteau de Kagawa (50e) aura fait frissonner les supporters du BVB. La page Klopp se tournera dans la morosité à Dortmund.