Dans l'actualité récente

AC Milan : Donnarumma en pleurs après les critiques des tifosi

Voir le site Téléfoot

RTS15KF2
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2017-12-14T15:17:06.337Z, mis à jour 2017-12-14T15:20:41.046Z

L’image de la soirée de mercredi provient de l'autre côté des Alpes. En larmes, Gianluigi Donnarumma s'est vu consoler par leonardo Bonucci après le match AC Milan - Hellas Verone en Coupe d'Italie.

Après la large victoire de l’AC Milan sur le Hellas Verone (3-0) en 1/8èmes de finale de la Coupe d’Italie, Gianluigi Donnarumma a fondu en larmes dans les vestiaires. Des pleurs non pas liés à cette solide qualification, mais à cause des supporters de sa propre équipe ! En voilà la cause.

« Va-t’en, la patience est terminée »

Lors du dernier mercato estival, les rumeurs d’un départ de Gianluigi Donnarumma vers le PSG et le Real Madrid fusaient les unes après les autres. La possibilité de voir partir celui qui est considéré comme la relève de Gianluigi Buffon était insupportable pour les supporters milanais qui, dans un état second, ont menacé de mort Donnarumma à de multiples reprises. Finalement, le natif de Castellammare di Stabia prolongeait son bail de 5 ans avec à la clé un salaire conséquent de 6 millions d’euros, le 11 juillet dernier.

Tout semblait alors clôt, mais l’agent du joueur Mino Raiola a remis de l’huile sur le feu en déclarant, ce mercredi après-midi, qu’il voulait rompre son contrat pour « violence morale ». Il n’en fallait pas plus pour faire réagir dans la foulée les tifosi rossoneri qui, durant les 1/8èmes de finale opposant l’AC Milan au Hellas Verone, ont déployé une banderole avec inscrit dessus : « Violence morale à 6 M€ par an et l’embauche d’un frère (ndlr, Antonio Donnarumma) parasite ? Maintenant va-t’en, la patience est terminée. » Des mots qui ont touché en plein cœur le jeune portier de 18 ans, le faisant pleurer à chaudes larmes dans les vestiaires.

Direction l’AC Milan pour Reina ?

Le départ de Gianluigi Donnarumma  est loin d’être encore fait, comme en témoigne l’épisode de l’été dernier. Mais si tel était le cas l’actuel portier de l’AC Milan pourrait bien finir du côté du PSG qui resterait en contact continus avec le joueur, comme l’a affirmé Sky Italia. Pour le remplacer, les dirigeants de l’AC Milan pourraient se tourner vers le pensionnaire de Serie A, Pepe Reina. En effet, Tutto Mercato informe que le portier espagnol, dont le contrat se termine en juin 2018 avec Naples pourrait, en cas d’arrivée en Lombardie, se voir proposer un salaire de 3,5 millions d’euros par an.