Coupe de France : La belle histoire de l'US Laon

Voir le site Téléfoot

US Laon Coupe de France
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2014-11-21T11:54:00.000Z, mis à jour 2014-11-24T10:34:50.000Z

La magie de la Coupe de France... Qualifié pour le 8ème tour, l'US Laon vit un rêve éveillé que le club picard souhaite prolonger le 6 décembre prochain face à Orléans, qui évolue cinq niveaux au-dessus de lui, en Ligue 2 !

Le week-end du 6 décembre prochain, le petit club picard de l'US Laon, qui évolue en division régionale, affrontera Orléans, pensionnaire de Ligue 2, dans le cadre du 8ème tour de la Coupe de France ! Lumière sur cette équipe d'amateurs qui visent la qualification en 16ème de finale, stade de la compétition qu'elle avait déjà atteint en 2007 : ils avaient alors été éliminés (1-3) par le grand Lyon de Govou, Fred et autres Toulalan.

L'US Laon, l'un des petits poucets de la Coupe de France 2015
Ils ne sont plus que cinq. Cinq équipes que nous allons désormais appeler les Petits Poucets de la Coupe de France édition 2014/2015, des équipes qui évoluent au septième échelon national ou en-dessous et qui joueront le 8ème tour de la Coupe de France. Outre Lille-Sud, le vrai Petit Poucet qui évolue en 9ème division et qui affrontera son voisin de Valenciennes, on retrouve les Alsaciens de Illkirch, les Franciliens de Meaux, les Isérois de Mos-3 Rivières et les Picards de Laon. La rédaction de Telefoot.fr a choisi de partir à la rencontre des joueurs de cette dernière équipe, déjà très impatients d'en découdre avec l'US Orléans, pensionnaire de Ligue 2.

L'US Orléans, l'ogre que Laon veut terrasser
C'est le 6 décembre prochain que l'US Laon affrontera donc l'US Orléans. Une opposition qui paraît déséquilibrée sur le papier et pour cause : cinq divisions séparent ces deux équipes dans un duel à la David et Goliath. Mais, on le sait, en Coupe de France, rien n'est impossible, ou plutôt tout devient possible. Ainsi, les joueurs picards ont pour objectif de faire aussi bien que leurs illustres ainés qui avaient atteint en 2007 le stade des 16ème de finale.

En 2007, Laon avait fait trembler le grand Lyon
En 2007, les Laonnois avaient alors chuté (1-3) face au grand OL des Govou, Fred, Ben Arfa, Toulalan... Mais ils ont pour eux d'avoir mené au score au stade Auguste-Delaune de Reims, séparé de cinquante kilomètres seulement de la ville de Laon, surnommée la Montagne Couronnée du fait de sa cathédrale gothique installée au cœur des remparts qui entourent la cité médiévale construite sur les hauteurs de la ville.

L'entraîneur Cédric Bodchon faisait partie de l'épopée de 2007
Mais, même si la cité laonnoise est des plus jolies, revenons au football et à ce 8ème tour de Coupe de France qui attend l'USL le week-end du 6 décembre 2014, avec notamment un focus sur l'entraîneur de cette formation. Cédric Bodchon, 32 ans, œuvre avec l'équipe fanion depuis le début de saison seulement... Oui, car avant cela, il était sur le terrain, et il avait d'ailleurs participé à l'épopée des Rouge et Blanc en 2007 ! C'est certain : lui et Loïc Samour, le seul joueur rescapé de 2007, auront beaucoup à apporter aux jeunes joueurs d'une équipe portée par un capitaine d'1m91 dont la motivation est au moins aussi grande que lui...

Le capitaine Nicolas Postel voulait un « gros »
Nicolas Postel, 29 ans et capitaine de l'USL, est un attaquant efficace dont la vitesse et le jeu de tête sont redoutés sur tous les terrains de Picardie. Selon lui, les siens n'ont rien à perdre et vont tout donner pour faire au moins aussi bien que l'équipe de 2007 : « Est-ce qu'on y croit ? Il le faut, sinon on ne joue pas ! On va jouer la carte à fond, et si on perd, la logique sera respectée. »


Les deux précédents matches de l'US Laon en Coupe de France 2014/2015
7ème tour - Laon - Villerupt-Thil (PHR) : 4-1
6ème tour : Longueau (PH) - Laon : 0-1