Dans l'actualité récente

Coupe de France : Ca passe pour l'OM, Nantes et Toulouse éliminés

Voir le site Téléfoot

Valère Germain   Olympique de Marseille KV Ostende   Ligue Europa
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-01-24T10:04:06.168Z, mis à jour 2018-01-24T10:18:54.353Z

Ce mardi soir débutait les 1/16èmes de finale de la Coupe de France. Si Marseille et Caen ont réussi à se hisser au prochain tour, d’autres clubs comme Nantes ou encore Toulouse se sont fait surprendre.

Comme à son habitude, la Coupe de France a réservé son lot de magie. Si les clubs de Ligue 1 comme l'Olympique de Marseille et Caen se sont qualifiés en 1/8èmes de finale de la compétition, Nantes et Toulouse ont buté respectivement face à Auxerre et à Bourg-en-Bresse. Retour sur cette soirée. 

L'OM et Caen sans trembler


En ce moment, la machine est Marseillaise fonctionne à plein régime et semble inarrêtable. En effet, s’ils ont eu du mal à trouver le chemin des filets face à Épinal (National 2) lors des 1/16èmes de finale de la Coupe de France, les hommes de Rudi Garcia n’ont rien lâché et cela a payé dans les tous derniers instants de la rencontre. Valère Germain, tout d'abord, trompait la vigilance du portier adverse avec un enroulé somptueux du gauche à l’entrée de la surface (73e), seulement deux minutes après son entrée en jeu à la place d'un Konstantinos Mitroglou fantomatique. Morgan Sanson, ensuite, enlevait tout espoir de qualification aux joueurs des Vosges en inscrivant un deuxième but pour l’OM, grâce à une passe millimétrée de Florian Thauvin provenant du côté droit. Avec ce succès, les Phocéens enchaînent une sixième victoire d’affilée toutes compétitions, une première depuis octobre 2014. 


Le club de Caen, quant à lui, parvenait non sans mal à valider son billet pour les 1/8èmes de finale aux dépens du Canet-en-Roussillon, une formation de National 3, après la séance de tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b). 


Les surprises de la soirée


Si le Canet-en-Roussillon a vu son aventure stoppé, ce n'est pas le cas de Granville (National 2) et de Chambly (National). En effet, après avoir créé la surprise en sortant les Girondins de Bordeaux au tour précédent, Granville battait aux forceps Concarneau (National) en prolongation (3-2). Dans le même temps, Chambly franchissait pour la première de son histoire le cap des 1/16èmes de finale en sortant Châteauroux (Ligue 2) après, la toujours stressante, séance des tirs au but (1-1, 4-3 t.a.b).

 Du côté de Toulouse, rien ne va plus en revanche. En plus du limogeage de Pascal Dupraz survenue lundi et de leur 19ème place, les Toulousains n’ont pas montré de signes encourageants sur la pelouse de Bourg-en-Bresse (Ligue 2), où ils se sont fait éliminer sur le score de 2-0. Nantes s'est également fait surprendre. Mené 3-0 par Auxerre, les Canaris réussissaient l’exploit de recoller au score à l’heure de jeu. Mais, Ibrahim Sangaré redonnait définitivement l’avantage aux Bourguignons sur un plat du pied plein de sang-froid dans la surface de réparation (76e). L'AJA remportait finalement ce choc 3 à 4. A la suite de ce duel riche en émotion, Claudio Ranieri, le coach du FC Nantes n’a pas caché son mécontentement en conférence de presse : « Le problème c’est la concentration, l’humilité, quand tu joues contre une équipe de Ligue 2 qui a seulement deux joueurs qui jouent normalement, tu dois faire le maximum pour te qualifier ! »