Coupe de France : Lyon rejoint Marseille avec une manita

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-08T22:21:30.190Z, mis à jour 2017-01-08T22:21:31.491Z

Hyper sérieux et tout simplement plus fort que son adversaire, l'OL a écrasé Montpellier sur le score fleuve de 5 à 0. Il faudra battre Marseille pour aller en huitième.

L’Olympique Lyonnais n’a fait aucun cadeau à Montpellier lors du dernier 32e de finale de Coupe de France : une manita qui permet aux Gones de rejoindre Marseille dans le futur choc des 16e.

Un récital

Lyon n’a pas fait dans la dentelle. Absolument pas même. Appliqués et inspirés offensivement, les Gones ont juste baissé de rythme une vingtaine de minutes en première mi-temps. Ils menaient déjà 2-0 et les Montpelliérains, pas aidés par la sortie sur blessure de Sanson, n’ont pas su en profiter pour revenir au score. Ils repartiront finalement de Lyon avec une valise, amorcée par Alexandre Lacazette (4e) et Diakhaby (9e). Après le léger trou d’air, Fekir, par ailleurs auteur de trois passes décisives, a porté l’avance à trois buts avant la pause (42e). D’un doublé hyper rapide (71e, 75e), Maxwell Cornet a plié l’affaire au retour des vestiaires et l’addition aurait pu être encore plus salée avec un soupçon de réussite en plus. Ce festival au Parc OL permet à l’Olympique Lyonnais de se qualifier pour les 16e de finale, où il affrontera l’Olympique de Marseille. Un choc annoncé au Vélodrome.

Metz vengé

A part Metz, battu par Lens dimanche après-midi (0-2), aucun autre club de Ligue 1 n’est tombé contre plus petit que lui. Ainsi, le Stade Rennais a étrillé Biarritz sur sa pelouse (6-0, buts de Ugartemendia, Said, Diakhaby, Ggnagnon, Habibou et Mexer), Saint-Etienne s’est imposé à Iris Club de Croix (4-1, buts de Hamouma, Veretout, Soderlund et Keyta) et le SCO d’Angers est allé gagner à Granville (2-1, buts de Bamba et Nwakaeme). Les logiques ont donc été respectées dans ces 32es de finale et les Messins s’apparentent dès lors à l’exception confirmant la règle.

Des affiches lors des 16es

On connaît déjà le tirage au sort des 16es de finales et il y aura cinq matches entre des clubs 100 % Ligue 1. Outre le choc entre l’OM et l’OL, le PSG devra se rendre à Rennes tandis que Lille, Bordeaux et Angers recevront respectivement Nantes, Dijon et Caen. C’est peu dire qu’il y aura de belles affiches. De leur côté, Guingamp ira aux Herbiers (national), Nancy au CA Bastia (national) et Saint-Etienne à Auxerre (Ligue 2). Épargnée, l’AS Monaco affrontera soit Lunéville, soit Chambly.